Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Chasse aux sorcières à Hollywood : Bertolt Brecht

8/8. Chaque jour, durant les fêtes, les grands procès du maccarthysme et les auditions des géants du cinéma américain poursuivis pour communisme.

Entre le 20 octobre et le 20 novembre 1947, la commission des activités anti-américaines auditionne onze réalisateurs, scénaristes et producteurs d’Hollywood. L’accusation n’a qu’un seul but : prouver l’appartenance de ces hommes au Parti communiste américain et l’infiltration communiste dans les studios. Bertolt Brecht est le onzième des Dix d’Hollywood. Appelé à témoigner, il joue au chat et à la souris, esquivant les questions sans les esquiver. Le 31 octobre 1947, il parvient à quitter les États-Unis et s’envole pour l’Europe. Comme lui, Charlie Chaplin, Orson Welles ou Jules Dassin s’exileront.

Audition de Bertolt Brecht.

m. stripling M. Brecht, êtes-vous membre du Parti communiste ou avez-vous jamais été membre du Parti communiste ?

M. Brecht M. le président, J’ai entendu mes collègues lorsqu’ils ont considéré cette question comme inappropriée, mais je suis un hôte de ce pays et je ne veux pas entrer dans des disputes juridiques, aussi répondrai-je à votre question aussi bien que je le peux. Je n’ai été ni ne suis membre d’aucun parti communiste.

m. stripling Vous n’avez jamais été membre du Parti communiste d’Allemagne ?

M. Brecht Non, je ne l’ai pas été.

m. stripling M. Brecht, est-il vrai que vous avez écrit un certain nombre de poèmes, de pièces de théâtre, et d’autres textes très révolutionnaires ?

M. Brecht J’ai écrit un certain nombre de poèmes, de chants et de pièces de théâtre dans le combat contre Hitler et, bien sûr, ils peuvent être considérés, de ce fait, comme révolutionnaires, parce que, bien sûr, j’étais en faveur du renversement de ce gouvernement.

Le Président M. Stripling, nous ne nous intéressons à aucune œuvre préconisant le renversement de l’Allemagne ou du gouvernement là-bas. (…)

m. stripling M. Brecht, pouvez-vous dire à la commission combien de fois vous avez été à Moscou ?

M. Brecht Oui. J’ai été invité deux fois à Moscou. La première fois par Voks (acronyme russe d’Organisation pour les relations culturelles avec des pays étrangers – NDT), l’organisation pour les échanges culturels. J’étais invité pour présenter un film, un documentaire, que j’avais aidé à réaliser à Berlin.

m. stripling Quel était le nom de ce film ?

M. Brecht C’est le nom d’un faubourg de Berlin, Kuhle Wampe.

m. stripling Pendant que vous étiez à Moscou, avez-vous rencontré Sergei Tretyakov ?

M. Brecht Tretyakov, oui. Il s’agit d’un auteur dramatique russe.

m. stripling Un écrivain.

M. Brecht Oui. Il a traduit quelques-uns de mes poèmes et, je crois, une pièce.

m. stripling M. le président, le n° 5 d’International Literature, publié par les éditions d’État d’art littéraire de Moscou, contenait un article de Sergei Tretyakov, un écrivain soviétique de premier plan, à propos d’une entrevue qu’il a eue avec M. Brecht. Page 60, il est affirmé : « L’étude de l’économie a conduit Brecht à Marx et Lénine, dont les travaux sont devenus une part précieuse de sa bibliothèque. Brecht étudie et cite Lénine comme un grand penseur et un grand maître de la prose. Brecht réclame que les instincts de lutte de classe soient remplacés par la lutte de conscience sociale, de convictions sociales. Il soutient que la situation ne doit pas seulement être ressentie, mais expliquée-cristallisée dans l’idée qui subvertira le monde. » Vous souvenez-vous de cette interview, M. Brecht ?

M. Brecht Non. (Rire.) Elle a dû être écrite il y a vingt ans environ. (…) Je pense que c’est plus ou moins un résumé journalistique de conversations ou de discussions à propos de beaucoup de choses.

m. stripling Beaucoup de vos écrits ont-ils été fondés sur la philosophie de Lénine et de Marx ?

M. Brecht Non. Je ne pense pas que ceci soit tout à fait exact, mais, bien sûr, j’ai étudié, je devais étudier, comme un auteur qui écrit des pièces historiques, bien sûr, les idées de Marx sur l’histoire.

m. stripling M. Brecht, depuis que vous êtes aux états-Unis, êtes-vous allé à des réunions du Parti communiste ?

M. Brecht Non, je ne pense pas.

m. stripling Vous ne pensez pas ?

M. Brecht Non.

Le Président Eh bien, vous n’êtes pas certain ?

M. Brecht Je ne suis pas allé à de telles réunions, à mon avis.

Traduction Michel Muller


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

  • Un Profil pour deux

    Un Profil pour deux

    vu 919 fois
    Comédie, Romance (1 h 40 min)
    Sortie le 12 avril 2017
    Réalisateur : St&eacut
  • Boule & Bill 2

    Boule & Bill 2

    vu 1054 fois
    Comédie (1 h 20)
    Sortie le 12 avril 2017
    Réalisateur : Pascal Bourdiaux
  • Fast & Furious 8

    Fast & Furious 8

    vu 1659 fois
    Action, Thriller (2 h 16)
    Sortie le 12 avril 2017
    Réalisateur : F. Gary Gray

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES