Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Top départ pour le Festival de Nîmes 2018

Comme chaque année depuis 1997, dans ce cadre historique et majestueux que sont les arènes de Nîmes, des artistes français et de renom international se produisent du 17 juin au 22 juillet sur scène pour la 22e édition du Festival de Nîmes.

Du 17 juin au 22 juillet, la scène contemporaine musicale pop/rock nous donne rendez-vous pour la 22e édition du festival de Nîmes dans le cadre unique de ses arènes. Rendez-vous incontournable de chaque été, ce festival propose à un public diversifié une programmation qui rallie artistes de renom de la scène d'aujourd'hui ou de demain ainsi que des musiciens mythiques à redécouvrir. Des nouvelles révélations de la chanson française aux grandes stars de la variété internationale, ce lieu exceptionnel accueille également les légendes de la musique et propose des concerts événements.

Dimanche 17 juin, l'ouverture a été lancée par deux groupes de rock écossais qui ont mis le feu à l'amphithéâtre antique : Simple Minds et Texas. Neuf mille spectateurs étaient présents. Anciens et nouveaux morceaux ont galvanisé le public avec notamment le symbolique Mandela day où l'émotion était à son comble et un final non moins anthologique avec Don't you (forget about me), Alive and kicking et Sanctify yourself.
Douze ans après son dernier passage à Nîmes, une autre star de la scène écossaise a fait son entrée. Le groupe Texas, qui fête ses 30 ans d’existence, est venu présenter son nouvel album Jump on Board. Les tubes se sont succédés avec Sharleen Spiteri, sa chanteuse et guitariste. Le public a pu chanté sur les airs de The conversation, Summer son, Every day et Let's work it out mais surtout sur le morceau emblématique du groupe, attendu par tous : I don't want a lover.

Mercredi 20 juin, figure emblématique du métal américain, le virtuose de la provocation, le tant déjanté et controversé Marilyn Manson, viendra, comme à l'accoutumée, déranger la scène avec son nouveau chef d'œuvre de 2017, Heaven Upside Down qui fait suite au succès indiscutable de The Pale Emperor en 2015. Avec son grain de voix rauque inimitable et un glam métal aussi bruyant qu’inventif, il promet un show dantesque alliant provocations et symbolisme dont lui seul a le secret.

Cette année se produiront également Calogero (22 juin), le légendaire Ennio Morricone qui fêtera ses 60 ans de carrière dans une ultime tournée internationale (23 juin), Vianney que certains considèrent comme le petit prince de la chanson française et Cats on trees (5 juillet). Véronique Sanson et Julien Clerc, qui fait actuellement une tournée dans toute la France pour ses 50 ans de carrière, réaliseront un duo d'anthologie le 29 juin. Kids United, groupe créé à l'initiative d'Unicef France pour célébrer la paix et le droit des enfants reprendront leurs tubes mais également de nouveaux morceaux le 30 juin. Une partie des bénéfices de la vente des billets sera reversée à l’Unicef.

Le rap français sera représenté avec Orelsan, le normand à la plume acide (28 juin) et IAM, bad boys marseillais, légendes vivantes du rap français, de retour pour fêter les 20 ans de L’École du Micro d’Argent. Bigflo & Oli, groupe de hip-hop originaire de Toulouse et Naâman, artiste reggae français au style teinté de dancehall et de hip hop monteront sur l'antique scène le 19 juillet.

Affichent déjà complet, le groupe culte qu'est Indochine (13 juillet) et le non moins emblématique Sting (17 juillet).

Au niveau international, les arènes ouvriront leurs portes le 8 juillet à Lenny Kravitz, le rockeur new-yorkais aux influences musicales diverses, parisien d'adoption, considéré comme l'un des artistes du genre les plus importants de sa génération. Le britannique Jay Kay, ses chapeaux insolites et son groupe Jamiroquai, monteront sur scène le 12 juillet avec une musique groove-funk empreinte de soul, disco, rock et électro.
Le 18 juillet, ce sera au tour du collectif culte de Bristol, Massive Attack, d'investir les lieux avec un genre qui a influencé toute la musique et culture urbaine anglaise, du graph à la dub en passant par le grime. Young Fathers, le trio écossais de hip-hop, électro et pop ouvriront la soirée en proposant une musique qui fait éclater les frontières du rap dans un mélange des genres tels que le gospel, la soul, le R&B, sans oublier la techno, le punk anglais et le trip-hop bien britannique.
Enfin, le 20 juillet, ce sera au tour de la fascinante Norah Jones, l'étoile du jazz à la voix si singulière, de monter sur scène avec un son unique qui tisse des liens entre différents styles de la musique américaine : country, folk, rock et soul. Elle sera accompagnée par Melody Gardot, la diva américaine du jazz qui mélange habilement jazz blues et R&B et par Kimberly Kitson Mills, chanteuse soul du groupe français Kimberose, au charisme qui électrise les foules.

Pour clore ce festival, les geeks parisiens, Shaka Ponk, feront un live spectaculaire le 22 juillet. Prouesse technologique, performance scénique et sons éclatants viendront sublimer la frénésie rock de ce groupe qui ose mélanger genres et arts. Inspiré par l'électro-clah et la french touch, Vitalic viendra quant à lui présenter en ouverture son nouvel album Voyager, odyssée rétrofuturiste qui navigue entre électro-techno et néo-disco.

Cette année encore, les arènes et son public vont vibrer au son d'une programmation haute en couleur à la hauteur de ce cadre exceptionnel.

Festival de Nîmes - Arènes de Nîmes - Boulevard des Arènes - 30000 Nîmes17 juin au 22 juillet 2018Billets en vente sur internetLes soirs de concert, les bus Tango seront à disposition des festivaliers à la gare et jusqu'à 1 heure du matin pour permettre l'utilisation des parkings extérieurs gratuits.

Béatrice Taupin
Dogan Presse Agence


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik