Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Le président réitère la priorité du tourisme pour le développement du pays

Il a estimé que la destination touristique Cuba est appréciée dans le monde entier.

LE président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez a réitéré le 29 juin la priorité du tourisme pour le développement du pays, l’industrie touristique apparaissant comme l'un des secteurs qui génère le plus de revenus pour l'économie de l'Île.

Il a qualifié d'impressionnants les progrès réalisés depuis les années 1990, alors qu'il y avait à peine 18 000 chambres dans tout le pays. Aujourd’hui, ce chiffre est largement dépassé.

Diaz-Canel a rappelé que l'idée derrière ce développement était précisément que le tourisme était appelé à s’affirmer comme la locomotive de l'économie cubaine, et que malgré tout ce qui a été fait depuis lors, ce potentiel n’a pas été pleinement exploité.

Il a souligné que la destination touristique Cuba est appréciée dans le monde entier, pour le confort de ses hôtels, la beauté de ses plages et de ses paysages, la sécurité de ses citoyens, entre autres atouts, mais qu’il est nécessaire de continuer à travailler sur les prestations de services et les livraisons.

De nombreuses denrées alimentaires qui pourraient être produites dans le pays sont encore importées, a-t-il rappelé, ce qui rend cette activité plus coûteuse. « En ce qui concerne le tourisme, nous devons continuer à développer l'agriculture, les sources d'énergie renouvelables et les nouvelles technologies », a-t-il ajouté.

Pour ce faire, chaque organisme doit repenser sa relation avec le tourisme afin de mieux répondre aux exigences et aux besoins élevés de cette industrie. « Nous avons maintenant un chemin ouvert, un chemin de développement et de perspectives que nous n'avions pas lors des années difficiles de la période spéciale », a-t-il rappelé.

Le président du Conseil d'État et du Conseil des ministres a formulé ces déclarations lors de la réunion de la commission gouvernementale pour la relance et le soutien du tourisme, qui, présidée par le ministre de ce secteur, Manuel Marrero Cruz, se réunit tous les mois depuis des années avec un ordre du jour visant à répondre à l'afflux croissant de visiteurs, à améliorer la qualité du produit touristique cubain et à diminuer les importations, entre autres questions.

À cette occasion, le ministre de l'Agriculture, Gustavo Rodriguez Rollero, a fait référence à l'approvisionnement en produits agricoles, pour lesquels les structures des cultures protégées ont été récupérées et des investissements ont été réalisés dans les mini-industries où certaines de ces denrées sont traitées.

Cependant, il a reconnu qu'il y existe encore des insatisfactions, en particulier en ce qui concerne les agrumes comme les oranges et les pamplemousses, qui doivent être importés en raison des pertes de rendement de ces cultures causée par les insectes ravageurs au fil des ans.

Il a qualifié de succès le lien direct qui a été mis en place entre les producteurs agricoles et les hôtels, ce qui a permis d’accroître les livraisons de produits frais, tant agricoles que transformés.

La ministre de l'Industrie alimentaire, Maria del Carmen Concepcion Gonzalez, a indiqué quant à elle que le vaste processus d'investissements en cours dans le secteur permettra d’apporter une réponse plus rapide à plusieurs des demandes qui doivent actuellement être satisfaites avec les importations.

Parmi les aspects ayant eu le plus d'impact au cours de l'année écoulée au niveau du soutien au tourisme, elle a évoqué les problèmes liés à l'emballage et aux matières premières.

Pour sa part, le ministre du Transport, Adel Yzquierdo Rodriguez, a présenté un exposé sur les prestations de services et les livraisons dans son secteur, notamment en ce qui concerne le transport des travailleurs du tourisme, des campeurs et des touristes, des activités qui se déroulent sans aucun problème.

À propos du travail effectué dans les aéroports du pays, il a souligné la réduction du temps d'attente dans les aérogares et l'amélioration dans certains secteurs d’activités tels que la climatisation, l'approvisionnement en nourriture, les services douaniers et le traitement des bagages, qui ont tous procuré une plus grande satisfaction des visiteurs.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, René Mesa Villafaña, a fait référence aux installations en construction dans les centres touristiques et les villes du pays, et il a énuméré une série d'hôtels en chantiers à Varadero, Holguin, Trinidad et Santiago de Cuba, par exemple, qui progressent selon le calendrier prévu et augmenteront de manière significative le nombre de chambres disponibles sur l'Île.

En détaillant les systèmes technologiques et les intrants pour le tourisme, Salvador Pardo Cruz, ministre des Industries, a souligné les services d'installation et d'entretien des chauffages solaires, des ascenseurs, des systèmes de sécurité et de pompage d'eau, ainsi que la climatisation centrale, tous ayant un impact élevé sur le confort des installations.

Pour ce qui est des vecteurs énergétiques et du développement de nouvelles sources d'énergie renouvelable, Alfredo Lopez Valdés, ministre de l’Énergie et des Mines, a précisé que l'efficacité énergétique augmente, en particulier grâce aux économies réalisées grâce au remplacement d'équipements gros consommateurs par du matériel à faible consommation en énergie. En particulier, il en a cité en exemple l’introduction des lampes LED et l'installation de chauffe-eau solaires.

Jorge Luis Perdomo Di-Lella, Premier vice-ministre des Communications, a abordé certains aspects concernant l'utilisation généralisée des nouvelles technologies et les principales actions menées pour améliorer la qualité des services.

Il a signalé qu'à ce jour, plus de 300 hôtels ont installé une connexion Internet par le biais de la technologie Wifi dans leurs espaces communs, un réseau qui sera étendu à l'ensemble du système hôtelier. Par ailleurs, la connectivité des entités qui commercialisent les paquets touristiques se développe et des accords ont été signés avec un grand nombre d'opérateurs de télécommunications pour l'utilisation des services d'itinérance à Cuba, ce qui permet aux visiteurs de garder leurs lignes téléphoniques mobiles actives dans notre pays.

Le développement hydraulique a également été passé en revue à cette réunion, où Inés Maria Chapman Waugh, présidente de l'Institut national des ressources hydrauliques, a indiqué que le diagnostic des principaux problèmes a permis d'identifier clairement où une maintenance ou un investissement intégral sont nécessaires.

Elle a souligné que l'utilisation rationnelle de l'eau et les actions visant à réduire sa consommation font l’objet d’un contrôle systématique dans les installations touristiques.

Concernant en particulier les campings, elle a précisé qu’il a été procédé à une étude détaillée qui comprend des projections pour chacune des provinces, ce qui permettra de concevoir des solutions spécifiques qui contribueront à assurer la stabilité de l'approvisionnement en eau. À ce sujet, elle a mentionné les travaux en cours sur les campings de la côte nord de la capitale, où plus de 600 mètres de canalisations sont en cours de réhabilitation.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik