Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Les îles du Pacifique peuvent compter sur l'amitié et le soutien des Cubains

Le vice-ministre cubain des Relations extérieures, Rogelio Sierra Diaz, a présidé la délégation cubaine au 49e Forum des Îles du Pacifique, qui s'est tenu du 3 au 6 septembre en République de Nauru, une île du Pacifique Sud.

LE vice-ministre cubain des Relations extérieures, Rogelio Sierra Diaz, a présidé la délégation cubaine au 49e Forum des Îles du Pacifique, qui s'est tenu du 3 au 6 septembre en République de Nauru, une île du Pacifique Sud, selon une information de ce ministère.

Cette réunion a constitué le principal événement de la région du Pacifique, réunissant 14 petits États insulaires, ainsi que des observateurs et des partenaires de dialogue, un statut que Cuba arbore depuis 2013.

Cette rencontre annuelle avait comme principal objectif de coordonner les positions des membres du Pacifique sur des questions aussi importantes que l'économie et la coopération, ainsi que les mesures visant à limiter les effets du changement climatique et à prévenir et atténuer les catastrophes naturelles.

La délégation cubaine a profité de l'occasion pour échanger des expériences sur les défis communs qu'elle partage avec ces pays en raison de son statut de petit État insulaire, et elle a tenu des réunions bilatérales avec les dirigeants des États de la région.

À cet égard, Alberto Blanco Silva, directeur de la Section Asie et Océanie du ministère cubain des Relations extérieures, a rappelé que la distance géographique et les différences culturelles et linguistiques n'avaient pas empêché de faire progresser la coopération entre Cuba et les îles du Pacifique, qui est aujourd’hui un exemple de coopération Sud-Sud.

« Nous entretenons actuellement des relations diplomatiques avec les 14 petits États insulaires du Pacifique Sud et, en mai 2017, notre mission diplomatique a été ouverte à Suva, capitale des Îles Fidji, avec des représentations dans 11 îles du Pacifique, ce qui témoigne l'engagement renouvelé de Cuba envers le Pacifique Sud », a souligné Blanco Silva.

Il a également souligné qu'au cours des quatre dernières années, nous avons eu l'honneur d'accueillir plusieurs chefs d'État et de gouvernement des Îles du Pacifique, et au cours du premier semestre de cette année, nous avons reçu les ministres de la santé des Palaos et de Nauru, et tenu des réunions qui nous ont permis d'identifier de nouvelles possibilités de coopération.

« Nous avons des brigades médicales à Kiribati et à Vanuatu, et nous avons dépêché une brigade médicale à Nauru à la demande de son gouvernement », a-t-il précisé.

Le fonctionnaire cubain s'est également félicité du fait que 101 jeunes des îles du Pacifique suivent actuellement une formation universitaire dans la Grande Île des Caraïbes.

153 ont déjà obtenu leur diplôme ces dernières années, dont 151 en médecine.

Aux Nations Unies, tous les petits États insulaires du Pacifique Sud ont voté en faveur de la levée de l’injuste blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba depuis 1960.

COÏNCIDENCES ET DÉFIS COMMUNS

Cuba et les îles du Pacifique ont de nombreux aspects en commun, car ce sont

de petits États insulaires confrontés aux défis posés à la fois par les changements climatiques et par le monde inégal dans lequel nous vivons. Cette situation est aggravée par le fait que les États-Unis accentuent le protectionnisme et renoncent à la coopération et à l’entente.

« Notre Île s’est prononcée à plusieurs reprises pour la défense des droits des pays en développement et, en particulier, des petits États insulaires, qui risquent d'être submergés à cause du changement climatique », a affirmé le responsable de l'Asie et de l'Océanie au ministère cubain des Relations extérieures. « Il est alarmant de constater que certains petits États insulaires du Pacifique Sud sont confrontés au danger réel de disparaître pour cette même raison », a-t-il ajouté.

Il a souligné l’actualité de la pensée du commandant en chef Fidel Castro Ruz, qui a toujours constitué une référence. Fidel Castro, prévoyant, conscient des effets de l'activité humaine sur notre monde et préoccupé par ses effets négatifs, a averti que « le monde vit entre deux tragédies, celle de la guerre et celle de l'environnement », a-t-il ajouté.

Il a assuré que Cuba défend le respect des responsabilités communes mais différenciées, c'est-à-dire en tenant compte de la situation de chaque peuple, et que le gouvernement de l'Île est animé par la volonté de continuer à articuler des canaux de coopération triangulaire avec la Nouvelle-Zélande, l'Australie et d'autres acteurs internationaux intéressés, au bénéfice des îles du Pacifique Sud, qui « pourront compter sur la profonde amitié, la reconnaissance et le soutien total de leurs frères cubains ». (Rédaction internationale) •

PETITS PAYS MAIS PAS MOINS IMPORTANTS

2002 Cuba établit des relations diplomatiques avec : Nauru, Tonga, Îles Fidji, Kiribati, Îles Salomon et Îles Cook.

2006 Établissement des relations avec Tuvalu.

2007 Établissement des relations avec Samoa.

2014 Établissement des relations avec Niué.

2015 Établissement des relations avec les Îles Palaos, les Îles Marshall et la Micronésie.

2017 Cuba inaugure une nouvelle ambassade à la République des Fidji avec représentation dans 11 autres Îles du Pacifique.

Visite des ministres des Affaires étrangères d'Australie et de Nouvelle-Zélande pour explorer de nouvelles possibilités de coopération.

2018

Visite des ministres de la Santé des Palaos et de Nauru se rendent à Cuba pour explorer les possibilités de coopération mutuellement bénéfique.

SOURCE : Cubaminrex

Auteur: MINREX | internet@granma.cu

14 septembre 2018


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik