Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Communiqué du Front populaire syrien pour Gianfranco Castellotti

Gianfranco Castellotti est le symbole de la lutte anti-impérialiste !

Le 4 octobre, la police des assassins et des tortionnaires de l'AKP a mis en détention notre camarade Gianfranco Castellotti du front anti-impérialiste, plusieurs membres du groupe militant et les invités du centre culturel.

Gianfranco, notre partenaire, est un anti-impérialiste qui est un exemple à travers le monde. Partout où la persécution existe, Gianfranco ressent de la douleur dans son cœur. Il est à la fois un partisan politique et actif du déploiement anti-impérialiste. Pour cette raison, il milite toujours avec les opprimés, contre les massacres et aux côtés du peuple qui luttent contre l'impérialisme et le sionisme. Un exemple pour tous : quand les impérialistes ont versé des larmes de crocodile pour le peuple syrien alors qu’ils envoyaient des armes aux collaborateurs meurtriers, Gianfranco est arrivé d'Europe rejoindre le peuple syrien. Contre l’Israël sioniste, le Liban était du côté des forces de résistance palestiniennes. La lutte du peuple kurde en Turquie continue d'honorer les jeunes tués tout en défendant leur propre cause.

L'attaque contre le centre culturel Idil s'est produite pour cette raison. Rien ne justifiait à Istanbul que l'impérialisme et le sionisme collaboratif ne permette pas la démonstration de solidarité publique aux révolutionnaires arrêtés et aux jeunes en procès contre le gouvernement fasciste turc. La solidarité n’est pas être un crime, n'importe où dans le monde. L'une des caractéristiques les plus importantes de l'anti-impérialiste se résume ainsi : « tout homme vrai doit ressentir sur sa joue la gifle donnée à tout autre homme. » Une des qualités que Gianfranco possède.

C'est pourquoi nous déclarons : notre camarade Gianfranco Castellotti du front anti-impérialiste, les membres du groupe de soutien détenus sous la torture et chaque militant doivent être immédiatement libérés.

La lutte contre l'impérialisme et le fascisme ne finira pas. Notre lutte va croître partout dans le monde. Ni l'impérialisme, ni le sionisme, ni les acolytes d'Erdogan ne pourront l'empêcher.

L'impérialisme ne fait pas de nous des victimes, mais il nous encourage à nous battre !

Être anti-impérialiste et anti-sioniste est un honneur ! Chaque révolutionnaire et anti-impérialiste vit son propre combat avec honneur !

Front populaire syrien

7 octobre 2018


:

Photos de l'article

Video de l'article

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik