Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Fini la faucille et le marteau : le Parti communiste français change de chef et de logo

Une page se tourne. Le Parti communiste français ne sera plus dirigé par Pierre Laurent, à sa tête depuis huit ans et n'aura plus comme symbole la faucille et le marteau, incarnant le communisme à travers le monde.

Voilà une date qui fera date dans l'histoire du Parti communiste français (PCF). Le 23 novembre, lors de son 38e Congrès à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, le parti a changé de chef et changé de logo, abandonnant la faucille et marteau, symboles universels du communisme. A la place, une étoile à cinq branche évoquant l'Hexagone affublée d'une feuille d'arbre, symbole d'un engagement écologique. La couleur rouge a été cependant conservée.

Sur Twitter, les réactions à cette annonce ont été nombreuses. A l'image de ces internautes, plusieurs se sont désolés de la disparition de la faucille et du marteau car pour eux, c'est une façon d'abdiquer.

Changement de tête

A la tête du parti depuis 2010, Pierre Laurent a donné son dernier discours de secrétaire national. C'est le patron de la fédération du Nord, Fabien Roussel, qui le remplacera.

Le 6 octobre, le PCF publiait le résultat du vote de ses adhérents quant à l'orientation du parti. La proposition de base commune, adoptée par le Conseil national et soutenue par le secrétaire national, Pierre Laurent, Le communisme est la question du XXIe siècle, n'avait recueilli que 37,99% des suffrages exprimés.

Avec 42,15% des voix, le programme du député du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, intitulé Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle, remettait en cause la stratégie menée par la direction du PCF. «Nos directions successives ont été gagnées par le renoncement, jusqu’à des choix qui ont déstabilisé et déstructuré notre parti», soulignait la contribution arrivée en tête des suffrages. Elle regrettait que le PCF n'ait pas présenté de candidat à la présidentielle de 2017 et ait fini par soutenir Jean-Luc Mélenchon, sans participer à sa campagne – une période très mal vécue par les militants communistes.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik