Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Selon la Turquie, protéger les Kurdes en Syrie ne serait 'pas bénéfique' pour la France

Le message a été adressé ce mardi matin par le responsable de la diplomatie turque.

La Turquie a averti mardi qu’il n’était "pas bénéfique" pour la France de maintenir une présence militaire en Syrie pour "protéger" la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), en première ligne dans la lutte antijihadiste.

"Il ne sera bénéfique pour personne que la France reste en Syrie pour protéger les YPG", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu, cité par l’agence étatique Anadolu, lors d’une rencontre avec des journalistes turcs.

Départ des Américains

Cette déclaration intervient deux jours après l’annonce par le Pentagone de la signature de l’ordre de retrait des troupes américaines de Syrie, que le président Donald Trump veut "lent et extrêmement coordonné" avec la Turquie. Trump a ordonné mercredi le départ dès que possible des quelque 2 000 militaires américains stationnés dans le nord-est de la Syrie où ils luttent contre les djihadistes aux côtés des Force démocratiques syriennes (FDS), une coalition de milices arabo-kurdes.

Le président, opposant de longue date à la présence américaine dans un conflit jugé coûteux, a estimé que les troupes américaines n’étaient plus utiles car le groupe Daesh était "en grande partie vaincu". Mais ce départ va laisser la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) sans soutien militaire alors que la Turquie menace de l’attaquer, considérant les combattants kurdes comme des terroristes. 


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES