Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


La CGT repart à l'attaque dès janvier, avec un préavis de grève dans les collectivités locales

La fédération des agents des collectivités locales a déposé un préavis de grève pour janvier. Certains de ses militants sont des «gilets jaunes». La CGT des fonctionnaires de l'État est plus mesurée.

La fédération des services publics de la CGT persiste et signe. Elle a déposé un préavis de grève courant du 7 au 31 janvier, après avoir fait de même entre le 8 et le 31 décembre dernier. Déposer un préavis ne signifie pas qu'une action va avoir lieu mais en ouvre la possibilité. «C'est un cadre qui permettra à nos équipes locales de se mettre en action. Il y a des projets dans des territoires», explique Baptiste Talbot, secrétaire général de la fédération.

À la CGT, la fédération des services publics regroupe essentiellement les agents des collectivités locales (communes, départements, régions). Un certain nombre de ses militants sont aussi des «gilets jaunes». Ce qui explique en partie ce préavis et le discours virulent du communiqué. «Le mouvement des gilets jaunes, la mobilisation lycéenne, les luttes engagées dans la période démontrent que le monde du travail, la jeunesse, les retraités rejettent massivement la politique antisociale du gouvernement», lit-on dans ce texte. Ou encore «nous condamnons la répression féroce visant à mettre un terme à l'expression des revendications».

En revanche, la fédération de la fonction publique de la CGT, qui fédère, elle, les agents de l'État, «ne compte pas déposer de préavis pour le mois de janvier», selon son leader Jean-Marc Canon. C'est une des particularités de la CGT d'avoir plusieurs voix chez les fonctionnaires...

La centrale cégétiste dans son ensemble veut en tout cas continuer à pousser les luttes sociales. Histoire d'essayer de se raccrocher aux «gilets jaunes». Pourtant, son rassemblement du 8 décembre a été un échec, rassemblant à peine 2000 personnes à Paris selon la police.

Intersyndicale chez les fonctionnaires vendredi matin

Par ailleurs, la grogne est réelle chez les fonctionnaires. Les principaux syndicats les représentant se réuniront vendredi matin pour discuter des actions à mener. Plus que la réforme de la fonction publique (recours accru aux contractuels, rémunération au mérite etc...) qui devrait être présentée en février, ce sont les questions du pouvoir d'achat et de la reconnaissance qui taraudent les fonctionnaires.

«Mais il est impératif que, dans la période actuelle, nous réfléchissions à la forme des mobilisations», souligne Mylène Jacquot , de la CFDT fonction publique. Car les manifestations traditionnelles, organisées par les syndicats de fonctionnaires l'an passé, avec leurs 150.000 à 300.000 personnes mobilisées dans le calme, n'ont pas fait bouger le gouvernement.

Dans les trois fonctions publiques (État, hospitalière et territoriale), la CGT est le premier syndicat, devant la CFDT et FO. Un podium confirmé lors des élections du 6 décembre dernier.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES