Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


L'Etat algérien, une véritable menace pour la Kabylie...

Bouaziz Aït-Chebib est ce militant kabyle que les autorités algériennes, via notamment le DRS, veulent réduire au silence. Tamazgha lui donne la parole : il nous explique le calvaire que ce régime policier lui fait subir à lui ainsi qu’à de nombreux militants en Kabylie. Nous publions ci-après l’entretien accordé par Bouaziz Aït-Chebib à Masin Ferkal, le 4 février 2019, pour l’émission radiophonique Awal n Imaziγen.

C’est un véritable harcèlement que le militant kabyle, Bouaziz Aît-Chebib, subit depuis plus de trois ans. Les autorités algériennes le traquent partout où il va et l’empêchent notamment de s’exprimer lors de rencontres publiques. Apprécié de la population kabyle, notamment dans les milieux militants, Bouaziz Aït-Chebib a effectué un formidable travail de terrain lorsqu’il était à la tête du MAK. Le DRS est conscient de la capacité du militant à mobiliser et à sensibiliser la population et à jouer un rôle dans la résistance kabyle. Bouaziz aurait même échappé à un traquenard du DRS qui visait à le liquider physiquement. Ce n’est pas pour autant que le militant baisse les bras. Dans cet entretien radiophonique, accordé à l’émission "Awal n Imaziγen" sur radio Fréquence Paris plurielle [1], Bouaziz Aït-Chebib évoque également la situation de nombreux Kabyles privés de leurs passeports par l’Etat algérien qui réduit ainsi leur mobilité et les empêche, notamment, de voyager.
Dans la deuxième partie de l’entretien, BouazizAït-Chebib commente le colloque en "hommage" à Matoub Lounès organisé par l’Université les 23 et 24 janvier 2019. Ce colloque censé être un événement scientifique s’avère être une tentative, encore une, d’instrumentalisation de la mémoire de Lounès Matoub par l’Etat algérien qui n’a d’autre objectif que de pervertir le combat du Rebelle.

La Rédaction.

Notes

[1] Radio Fréquence Paris plurielle (FPP) est une radio qui émet en Île-de-France sur les ondes FM à la fréquence 106.3 FM. Elle peut être écouter également sur Internet à l’adresse suivante : http://rfpp.net/. C’est en 1992, onze ans après la naissance des radios libres en France qui se veut une radio "fondée pour donner la parole à ceux qui ne l’ont pas : elle est une radio de lutte, engagée dans les mouvements sociaux, politiques et culturels".
Radio FPP] est une radio indépendante des partis politiques et religieux et refuse toute publicité. De ce fait, elle n’est pas soumise aux impératifs marchands et aux taux d’écoute.

Pour écouté l'émission de radio:

https://youtu.be/MQwac0kuHrQ
https://youtu.be/OK-mEHWNTcw


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik