Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Manifestations des Gilets jaunes : un réfugié syrien de 14 ans perd un œil après un tir de LBD

Présent à Saint-Etienne à proximité d'une manifestation de Gilets jaunes lors de l'acte 9, un adolescent de 14 ans, arrivé en France quelques mois auparavant, aurait reçu un projectile tiré par la police dans le visage. Il a perdu son œil droit.

Un adolescent âgé de 14 ans, réfugié syrien, a été blessé gravement à l’œil alors qu'il se trouvait à proximité (sans manifester) de l'acte 9 des Gilets jaunes le 12 janvier à Saint-Etienne. C'est le journal régional Le Progrès qui rapporte cette information le 5 avril, citant l'avocate du jeune homme, Solange Viallard-Valézy.

Cette dernière rapporte que le garçon était arrivé en France «depuis six à huit mois» avec sa famille. Présent avenue de la Libération, où les Gilets jaunes manifestaient, il aurait reçu au niveau de l’œil droit le projectile en caoutchouc d'un lanceur de balles de défense (LBD), tiré par les forces de l'ordre, selon le quotidien.

«Une enquête, confiée à l’Inspection générale de la police nationale, par le procureur de la République David Charmatz, est toujours en cours», a précisé Solange Viallard-Valézy.
L'usage du LBD en question

Responsable de cas de blessures graves, voire de mutilations, depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, l'usage du LBD dans le cadre du maintien de l'ordre a fait l'objet de vives critiques.

Pourtant, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner continue à défendre l'usage de cette arme controversée par les forces de l'ordre. Le 5 avril, il a réitéré que le LBD était selon lui «une arme de défense nécessaire».


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik