Hama : les terroristes pro-turcs ont reculé face à l’armée syrienne
 


Hama : les terroristes pro-turcs ont reculé face à l’armée syrienne

Pour la deuxième journée consécutive, les terroristes soutenus par la Turquie ont tenté de reprendre les zones qu’ils avaient auparavant perdues face à l’armée syrienne dans le nord-ouest de Hama.

Sous le commandement du Front de libération nationale (FNL), les terroristes soutenus par la Turquie ont pris d’assaut les positions de l’armée régulière syrienne, près de la ville d’al-Masasnah. Une bataille acharnée a ensuite éclaté entre les deux parties, pendant une durée d’un peu plus de trois heures, le lundi 20 mai.

Selon une source militaire à Mhardeh, les terroristes soutenus par la Turquie n’ont pas réussi à percer les lignes de l’armée syrienne, dont la contre-offensive a entraîné leur recul. La source a ajouté que les terroristes soutenus par la Turquie ont subi de lourdes pertes pendant la bataille.

Le dimanche 19 mai, les forces du Bouclier de l’Euphrate, soutenues par la Turquie, ont quitté la région d’Afrin, au nord d’Alep, pour aller s’installer au nord-ouest du gouvernorat de Hama.

Dès leur arrivée au nord-ouest de Hama, les terroristes ont tenté de reprendre les territoires perdus par leurs alliés dans cette région.

Après avoir repris le contrôle d’al-Huwayz, l’armée syrienne n’a pas poursuivi sa percée dans la province d’Idlib.

La réticence de l’armée syrienne est due à la présence notable de soldats de l’armée turque le long de l’axe Hama-Idlib.

Par ailleurs, l’armée régulière syrienne et ses alliés se préparent à lancer la deuxième phase de leur offensive dans le nord-ouest de la Syrie.

La première phase, qui s’est concentrée sur les dernières zones contrôlées par les terroristes dans le nord-ouest de Hama, a permis à l’armée syrienne d’atteindre la région de Jabal Shahshbo et la plaine d’al-Ghab, contrôlées par les terroristes.

La deuxième phase de l’offensive se concentrera sur la plaine d’al-Ghab, disputée depuis l’offensive de Jaych al-Fatah au printemps 2015.

Pour que cette offensive soit couronnée de succès, l’armée syrienne devra également s’emparer de la ville clé de Kabani, située au sommet d’une montagne, qui donne sur la majeure partie de la plaine d’al-Ghab et la ville voisine de Jisr al-Choghour.

Cette offensive réussira si l’armée syrienne parvient à expulser Hayat Tahrir al-Cham et le Parti islamique du Turkestan de Kabani.

Vous trouverez ci-dessus une vidéo publiée par l’Agence de presse Anna cette semaine, qui montre l’armée syrienne dans le rif du nord-ouest de Hama.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik