Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Que sait-on de l’explosion survenue à Lyon ?

Le 24 mai en fin d'après-midi, un colis piégé a explosé devant une boulangerie dans le centre de Lyon faisant 13 blessés. Un homme est actuellement recherché. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'enquête.

Le 24 mai, à 17h30, une explosion a retenti dans le centre de Lyon, à l’angle de la rue Victor-Hugo et de la rue Sala, à quelques pas de la place Bellecour. L’incident s’est produit devant une boulangerie faisant 13 blessés dont un enfant. Un homme est toujours recherché.

    13 blessés légers

Selon un bilan annoncé par le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, qui tenait une conférence de presse à midi, 13 personnes, dont un enfant, ont été blessés lors de l’attaque. 11 sont actuellement hospitalisés et certains devront subir des interventions chirurgicales afin «d’extraire des éclats» causés par la détonation de l’objet explosif. D’après le procureur de la République de Paris, l’acte n’a pour le moment pas été revendiqué.

    Un homme en fuite

L’exploitation de la vidéosurveillance a permis de repérer l’homme qui aurait placé la charge explosive composée de vis de clous et de boulons. Rémy Heitz a précisé que «tous les moyens» étaient déployés pour «interpeller rapidement» le suspect. Un appel à témoins a été lancé le 24 mai dans la soirée et des témoignages «au nombre de plusieurs dizaines» sont actuellement en «cours d’exploitation», toujours selon Rémy Heitz. Celui-ci a également précisé que «de nouvelles photographies de l’individu» allaient être diffusées «très prochainement».

    Dispositif de déclenchement à distance

Rémy Heitz a également décrit en détail le colis piégé. «Des vis de 2 centimètres, des billes en métal, 7 piles de modèle LR6, un circuit imprimé, un dispositif de déclenchement à distance ainsi que des morceaux de plastique pouvant être des résidus de l’engin», a souligné le procureur de la République de Paris.

    Chronologie des faits

A 17h19, l’individu est localisé avec son vélo quai Claude-Bernard. A 17h20, il emprunte le quai de la Guillotière en direction de la place Bellecour, puis est aperçu sur le quai du Dr Gailleton. A 17h22, il «passe entre les barrières place Antonin-Poncet». A 17h25, il arrive rue Victor-Hugo en marchant à côté de son vélo. A 17h26, il «dépose son vélo contre des blocs de béton» devant La Brioche dorée. A 17h27, il abandonne son sac en papier kraft qu’il avait déposé sur les blocs de béton. Enfin, à 17h28, l’explosion survient et brise la vitrine de l’enseigne.

    Le parquet antiterroriste saisi

Dans un premier temps confié à la police judiciaire de Lyon pour tentative d’homicide volontaire, la section antiterroriste du parquet de Paris s’est finalement saisie de l’affaire au motif d’une «tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste», ce qu’a confirmé le procureur de la République de Paris lors de sa conférence de presse, le 25 mai.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik