Protestations massives du peuple tunisien contre la normalisation avec le régime sioniste
 


Protestations massives du peuple tunisien contre la normalisation avec le régime sioniste

Dans le cadre de la normalisation des relations avec le régime sioniste, les autorités tunisiennes ont laissé entrer en Tunisie des responsables du régime israélien sans visa. Ce qui a suscité la colère des Tunisiens et des personnalités du pays.

Selon al-Mayadeen, des médias sionistes ont rapporté que les responsables tunisiens avaient en effet permis aux responsables israéliens d’entrer sans visa et leur ont réservé un accueil très chaleureux. Toujours selon ces médias, d'importantes mesures de sécurité avaient été mises en place pour assurer la sécurité des Israéliens venus visiter la Tunisie.

Cette action a suscité une vague de protestations. Les opposants ont appelé à prendre des mesures qui s'imposent pour freiner la normalisation des relations avec Israël.

Le Secrétaire général du mouvement national tunisien, Zouhair Maghzaoui a condamné le gouvernement et la coalition au pouvoir». "Les Tunisiens neutraliseront toutes les tentatives du gouvernement censées normaliser des relations avec Israël", a-t-il souligné dans un entretien sur la chaîne de télévision,al-Mayadeen.

Salah Davoudi, le coordinateur de la chaîne Bab al-Maghariba de Tunisie traitant des études stratégiques a averti que la présence de la délégation sioniste en Tunique témoignait d'une normalisation à grands pas avec le régime israélien. Davoudi a confirmé que "Les Tunisiens continueront de protester, massivement, contre cette tentative de normalisation des relations avec Israël", a-t-il souligné.

Un membre du Conseil central du Front populaire, Mohsen Nabti a quant à lui affirmé que la présence de la délégation du régime sioniste en Tunisie était « une honte politique » et que cela prouvait bien que Tunis était sur la voie de normaliser ses relations avec le régime israélien.

Par ailleurs, « l’association publique des enseignants palestiniens » en coordination avec « l’association publique des enseignants arabes » et « l’association publique du Travail en Tunisie » a fait état de l’organisation d’une conférence intitulée : «  l'enseignement arabe » qui doit se tenir du 7 au 10 juillet en Tunisie.

Il y a peu la chaîne 12 de la télévision israélienne avait annoncé que les autorités tunisiennes permettaient Une fois par an aux Israéliens nés sur le sol tunisien de s’y rendre. Et le journal avait ajouté que 2000 Israéliens s’étaient rendus dans la ville tunisienne de Jaraba pour aller sur les lieux où ils avaient vécus d’antan.

Et al-Mayadeen de préciser: «  Le reportage de la télévision israélienne montre comment ces Israéliens avaient été très bien accueillis, d'autant plus que des mesures draconiennes de sécurité avaient été mises en place pour les protéger.  A cela s'ajoute le fait que le ministre tunisien du Tourisme d’origine juive a refusé de répondre aux journalistes. Cela étant dit, il s'est exprimé devant ses convives israéliens. Et le plus choquant dans tout ça est le fait que cette délégation a visité la maison où Abu Jahad, l’un des commandants du mouvement palestinien Fatah, assassiné dans le cadre d’une opération spéciale du régime sioniste ».


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik