Quneitra : manifestation en soutien aux habitants du Golan
 


Quneitra : manifestation en soutien aux habitants du Golan

Les habitants du Golan occupé ont observé une grève générale et sont descendus dans la rue afin d’exprimer leur colère contre les récentes mesures du régime israélien visant à mettre la main sur leurs fermes et champs.

Simultanément à l’appellation d’une colonie, située au Golan occupé, du nom du président américain Donald Trump, les habitants du Golan ont observé une grève générale et sont descendus dans la rue.

Les habitants du Golan ont également protesté contre l’installation par les forces israéliennes de géantes éoliennes dans leurs terres agricoles.

Dans la foulée, Cheikh Soleiman, un habitant du Golan qui était détenu pendant des années dans une geôle du régime israélien, a affirmé, dans un contact téléphonique avec le correspondant de l’Agence de presse syrienne Sana à Quneitra, que la grève générale avait débuté, mardi 18 juin au matin, et qu’elle englobait tous les services publics et que tous les magasins et les écoles étaient fermés. 

Il a ajouté que les habitants se dirigeront ensuite à l’est de la ville de Majdal Shams pour exprimer leur opposition à tout plan d’expansion sur leurs terres.

L’installation de géantes éoliennes sur les terres agricoles des habitants du Golan représente un grave danger pour la population du Golan occupé en raison de leurs effets néfastes et risques pour la santé, en particulier pour les habitants à proximité des éoliennes. Beaucoup d’habitants ont été obligés de quitter leurs domiciles.

Une manifestation similaire a eu lieu à Aïn al-Tineh, située dans la province de Quneitra, signe de soutien à la grève et au rassemblement des habitants du Golan

Le dimanche 16 juin, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a nommé une colonie du Golan occupé au nom de Donald Trump afin de le remercier d’avoir reconnu la « souveraineté » factice d’Israël sur cette partie du territoire syrien.

Donald Trump a reconnu le 25 mars la « souveraineté » d’Israël sur la partie du Golan que le régime israélien avait prise à la Syrie pendant la guerre des Six Jours de 1967, puis annexée en 1981.

L’ONU n’a jamais reconnu cette annexion et considère qu’Israël occupe cette partie du plateau du Golan.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik