Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Naissance de Maceo et Che

Extraits du discours prononcé par le commandant en chef Fidel Castro Ruz aux hommages solennels rendus à Maceo et au Che, à l’occasion de leur naissance, au Cacahual, à La Havane, le 15 juin 2002.

ls sont nés à quatre-vingt-trois ans d’intervalle. Le premier était déjà un personnage légendaire quand le second est venu au monde. Si l’un a affirmé que quiconque tenterait de s’emparer de Cuba recueillerait la poussière de son sol baigné de sang s’il ne périssait dans la lutte, l’autre a baigné de son sang le sol de Bolivie en tâchant d’empêcher que l’empire ne s’empare de l’Amérique.

Tous deux portèrent la guerre révolutionnaire à Cuba d’Est en Ouest ; tous deux moururent au champ d’honneur ; tous deux sont aujourd’hui des symboles indépassables de courage et d’intransigeance révolutionnaire ; tous deux sont maintenant à nos côtés, et nous à leurs côtés ; tous deux ont fait ce que tout un peuple a juré d’être prêt à faire ; tous deux sont nés le même jour : le 14 juin. Le hasard ne pouvait rien imaginer de mieux.

Général Antonio Maceo, les Cubains d’aujourd’hui, éduqués dans ton exemple immortel, auraient partagé avec toi l’honneur d’être à tes côtés le jour glorieux où tu as répondu au représentant du pouvoir colonial espagnol : « Nous ne voulons pas de paix sans indépendance. »

Che, frère bien-aimé : tous tes compagnons de lutte auraient aimé combattre à tes côtés dans les gorges du Yuro et lutter pour la libération de l’Amérique. C’était un rêve impossible. Le destin avait accordé à notre peuple héroïque la mission de résister quarante-trois ans d’agressions et de pressions et de dire finalement NON au gouvernement impérial qui nous menace et qui tente d’imposer à Cuba un nouvel amendement Platt, plus ignominieux que celui de 1901. Aussi, le peuple que tu as aidé à renverser la tyrannie livre-t-il aujourd’hui la lutte la plus glorieuse de son histoire contre le gouvernement de la superpuissance hégémonique qui veut nous détruire.

Les révolutionnaires cubains, engagés dans cette bataille d’idées que nous livrons et attachés à la défense difficile et héroïque de la Patrie, de la Révolution et du Socialisme, nous rendons aujourd’hui un hommage spécial à nos deux grands héros, animés d’une décision résolue et inébranlable : Nous serons tous comme Maceo et le Che !


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik