Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Le RN demande d’interdire les Champs-Elysées aux supporters algériens le 14 juillet

Après les violences qui ont eu lieu en marge des célébrations de la victoire de l'équipe algérienne en quart de finale de la CAN, le Rassemblement national a demandé au gouvernement d'interdire l'accès aux Champs-Elysées aux supporters des Fennecs.

Après les violents incidents qui ont émaillé les défilés des supporters de l'équipe d'Algérie de football après sa victoire face à la Côte d'Ivoire en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) le 11 juillet, le Rassemblement national (RN) a demandé au gouvernement d'interdire l'accès aux Champs-Elysées le 14 juillet alors que les Fennecs affronteront le Nigeria pour une place en finale.

Deux magasins situés à proximité des Champs-Elysées à Paris ont en effet été pillés le 11 juillet au soir par plusieurs dizaines de personnes en marge d'un rassemblement improvisé après la victoire de l'équipe d'Algérie.

Le RN a estimé ce 12 juillet que ces incidents exprimaient «un rejet de la France». «Loin de n’être que des manifestations de joie de simples amateurs de football comme le décrivent la plupart des commentateurs, il s’agit de véritables démonstrations de force dont l’objectif est de signifier ostensiblement une présence massive et un rejet de la France», a ainsi souligné Jordan Bardella, le vice-président du RN, dans un communiqué publié sur le site du parti.

«Les incidents graves de ce jeudi, pourtant prévisibles, n'ont pas été correctement anticipés par les autorités», pointe en outre le communiqué avant de dresser le parallèle un peu plus loin avec la répression des Gilets jaunes. «On ne peut imaginer que ce que le Ministère de l’Intérieur a rendu possible pour réprimer les Gilets Jaunes soit impossible dans cette situation», écrit notamment Jordan Bardella.

Le prochain match de l'équipe d'Algérie pour la demie-finale qui l'opposera au Nigeria doit se tenir le 14 juillet, jour de la fête nationale en France. «Il serait intolérable que les Champs-Elysées, quelques heures après le défilé de nos Armées, deviennent une marée de drapeaux algériens et soient le théâtre de rassemblements et de débordements de la part d’individus se réclamant d’un pays étranger», juge également le communiqué du RN.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner «doit empêcher ce dimanche 14 juillet l'accès aux Champs-Elysées à ces supporters, et y interdire, au nom de l’ordre public, le drapeau algérien», ajoute le RN. «Tout doit être mis en œuvre pour éviter à la France, le jour de sa Fête patriotique, une véritable humiliation nationale !», pointe encore le parti de Marine Le Pen.

Au total, 74 personnes ont été interpellées en France et 73 placées en garde à vue, a fait savoir ce 12 juillet le ministère de l'Intérieur. A Montpellier, une mère de famille est décédée et son bébé âgé d'un an a été grièvement blessé après avoir été percutés mortellement par une voiture dont le conducteur était un supporter de l'Algérie.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik