Zéro mortalité infantile, scolaire ou maternelle dans les montagnes de Granma
 


Zéro mortalité infantile, scolaire ou maternelle dans les montagnes de Granma

Un résultat qui est la conséquence directe de l'harmonie entre deux priorités de l'État cubain : la prise en charge intégrale de la population des zones montagneuses et les soins aux enfants et aux mères.

SIERRA MAESTRA, Granma.— Conséquence directe de l'harmonie entre deux priorités de l'État cubain : la prise en charge intégrale de la population des zones montagneuses et les soins aux enfants et aux mères, les communautés de montagne de cette province orientale affichent des taux de zéro mortalité infantile, préscolaire, scolaire et maternelle en 2019.

Dans la vaste région de Granma, qui abrite la plus haute chaîne de montagnes du pays, et composée de six municipalités, les mesures de prévention, de suivi et de contrôle conçues dans le cadre du Programme de soins maternels et infantiles (PAMI) sont renforcées, en commençant par l'orientation des femmes en âge de procréer.

Âgée de 30 ans, dont deux à la tête du Programme dans la province, le Dr Francisco Fornaris Jiménez, spécialiste de premier degré en pédiatrie, souligne l'efficacité de l'intégration multidisciplinaire du système de santé et le rôle essentiel du médecin et de l'infirmière de famille comme la clé de ces résultats. En ce qui concerne le résultat spécifique du taux zéro de mortalité infantile, il a signalé qu'il est décisif dans le taux actuel de 3,5 grâce auquel Granma se classe quatrième parmi les cinq provinces de l'Île qui affichent des taux inférieurs à quatre, une référence de l'objectif national dans cet indicateur.

L'activité des 116 cabinets de consultation qui accueillent plus de 85 000 personnes dans les montagnes de la province de Granma est une expression sans équivoque de l'essence humaniste de la Révolution et l'un des objectifs, atteints et durables du Programme de la Moncada qui animait les jeunes révolutionnaires le 26 juillet 1953, dont cette province a accueilli la cérémonie nationale du 66e anniversaire de cet événement marquant de notre histoire.

EN CONTEXTE

L'année 2018 s'est achevée avec un taux de mortalité infantile de 3,4 pour 1 000 naissances vivantes dans le Plan Turquino.

Le Plan Turquino comprend des zones de Pinar del Rio, Artemisa, Matanzas, Villa Clara, Cienfuegos, Sancti Spiritus, Ciego de Avila, Holguin, Granma, Santiago de Cuba et Guantanamo, avec une population de 682 150 habitants, couverte par le médecin et l’infirmière de la famille.

En 2018, on a enregistré 8 119 naissances et seulement

28 décès ; et quatre décès maternels, soit un taux de quatre pour 100 000 naissances vivantes.

SOURCE : Département maternel du ministère de la Santé publique (MINSAP)

 Dilbert Reyes Rodriguez


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik