Bientôt l’industrie 4.0?
 


Bientôt l’industrie 4.0?

« Le monde parle déjà de l'industrie 4.0. Il s’agit une industrie automatisée, numérisée, informatisée, en plein essor, qui utilise peu de personnel et permet d’obtenir de nombreux résultats productifs. Pour nous, c'est une opportunité : faire en sorte que les investissements introduisent de plus en plus de haute technologie à Cuba », a déclaré Jesus Otamendiz Campos, directeur de l'Emploi au ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

De 1959 à ce jour, l'emploi et le droit au travail – consacrés dans le Code du travail et dans la nouvelle Constitution – ont été des garanties à Cuba.

Même dans les moments les plus difficiles, la Révolution n'a laissé aucun travailleur à l’abandon et n’a pas appliqué non plus de thérapies de choc, mais, conformément au principe de non-discrimination, l'accès à l'emploi a été garanti sans distinction de sexe, de couleur de peau, de religion ou de tout autre motif de discrimination.

En tant que politique nationale, les jeunes sont prioritaires, ce qui confirme l'importance d'une planification de la main-d'œuvre qualifiée. Cependant, dans un avenir pas trop lointain, le monde du travail sera affecté par les changements démographiques que connaît le pays.

« On dit déjà que, faute de naissances, les travailleurs qui partiront à la retraite seront plus nombreux que ceux qui arriveront sur le marché du travail. L'impact du vieillissement de la population sur la question de l'emploi sera décisif », a souligné Jesus Otamendiz Campos, directeur de l'Emploi au ministère du Travail et de la Sécurité sociale (MTSS).

Face à cette réalité, qui doit s’accentuer au cours de la prochaine décennie, l'un des défis consiste à promouvoir des investissements qui garantissent l'introduction de technologies de mécanisation et d'automatisation des processus de production, plus connues comme industrie 4.0.

« Le monde parle déjà de l'industrie 4.0. Il s’agit une industrie automatisée, numérisée, informatisée, en plein essor, qui utilise peu de personnel et permet d’obtenir de nombreux résultats productifs. Pour nous, c'est une opportunité : faire en sorte que les investissements introduisent de plus en plus de haute technologie à Cuba », a déclaré Jesus Otamendiz Campos, directeur de l'Emploi au ministère du Travail et de la Sécurité sociale

Interrogé sur le moment où se trouve le pays par rapport à l'industrie 4.0, Otamediz Campos a répondu : « L’une des priorités des politiques de l'emploi à Cuba est que les investissements soient de haute technologie, des investissements qui relient la technologie et assurent un usage rationnel de la main-d'œuvre. Ce sont des questions qui ont été considérées comme prioritaires par le gouvernement dans le cadre du processus d'investissement. »

PRÉCISIONS

 – Dans les années 1980, 1,2 million d'emplois ont été créés à Cuba. En raison de la chute du camp socialiste et du durcissement du blocus économique des États-Unis, entre 1990 et 1995, l'emploi a été réduit à un taux annuel moyen de 1,5%.

– Au cours de la période 2000-2009, la création d'emplois a augmenté avec la mise en œuvre de plus de 160 programmes de la Révolution. Entre 2010 et 2018, le travail à son compte s'est développé en tant que forme d’emploi alternative. Pendant cette période, les Directions du travail ont géré l'emploi de 1 215 094 personnes.

Source : Direction de l'Emploi, ministère du Travail et de la Sécurité sociale

L'article 64 de la Constitution reconnaît le droit au travail et précise que la personne en mesure de travailler a le droit d'obtenir un emploi décent, conformément à ses choix, qualifications, aptitudes et exigences économiques et sociales.

INDICATIONS DU PRÉSIDENT

- Prendre conscience de l'importance stratégique de l'informatisation de la société.

- Insister sur la nécessité de continuer à promouvoir la cybersécurité, le développement d'applications informatiques et de portails Web

- Développer l'infrastructure afin d'élargir les possibilités d'un meilleur accès et d'une meilleure qualité des services.

- Consolider le gouvernement électronique sur les sites Web des provinces et des organismes.

- S’appuyer sur la recherche scientifique, la communication sociale et l'informatisation.

- Informatiser et automatiser les processus pour faire toujours plus avec moins de personnel.

- Améliorer l'accès de la population à l'Internet.

- Accroître l’application de l’industrie 4.0 dans les entreprises.

- Développer le commerce électronique, avec la modernisation des terminaux de points de vente (POS), la consolidation du développement et le support technique des passerelles de paiement.

- Des documents directeurs tels que le Plan de développement économique et social de Cuba jusqu'en 2030 et les Orientations du Congrès du Parti font des technologies de l'information et de la communication un axe stratégique du développement socioéconomique.

Source : Clôture de l'Atelier national sur l'informatisation et la cybersécurité territoriale.

Yenia Silva Correa


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik