Deir ez-Zor : les USA construisent deux nouvelles bases
 


Deir ez-Zor : les USA construisent deux nouvelles bases

En dépit de l’annonce du retrait des troupes américaines du Nord syrien, les États-Unis ont entamé la construction de deux bases militaires dans le gouvernorat de Deir ez-Zor contrôlé par Kurdes dans l'est de la Syrie.

Les États-Unis ont renforcé leur présence militaire dans les zones pétrolifères de la province syrienne de Deir ez-Zor après l'opération "Source de paix" lancée par l'armée turque le 9 octobre, a rapporté ce lundi 4 novembre l’agence de presse turque Anadolu, citant les sources locales.

Ces sources ont souligné que l'armée américaine faisait construire deux nouvelles bases à Deir ez-Zor, précisant qu'après le lancement de l'opération baptisée "Source de paix", l'armée américaine avait envoyé des renforts à Deir ez-Zor avec environ 250 soldats, des véhicules, des blindés et des lance-roquettes.

L'armée américaine est installée dans plusieurs bases et points de passage à Deir ez-Zor après l'expulsion progressive des terroristes de Daech de la province, rappelle l'agence de presse turque.

Al-Omar, Conoco, Jafra et Tanak sont les zones les plus riches en gaz et en pétrole près desquelles se trouvent les bases américaines.

En outre, le Pentagone avait annoncé le mois dernier dans un communiqué qu'il enverrait davantage de troupes pour protéger les puits de pétrole dans l'est de la Syrie.

"Nous allons protéger le pétrole", a déclaré le président américain Donald Trump. "Nous déciderons quoi faire avec ce pétrole dans le futur".

Pour la première fois depuis l'annonce du retrait des troupes américaines de la Syrie, la semaine dernière, un groupe de soldats est retourné dans les mêmes zones et patrouille dans la région.

Certaines sources disent que plusieurs sénateurs américains ont récemment rendu visite à Trump et lui ont fourni une carte qui indique les champs de pétrole du nord et du nord-est de la Syrie. Et ce, afin de convaincre le président américain de renoncer au retrait des troupes américaines.

Le ministère russe de la Défense a accusé dans une déclaration Washington de pratiquer un "banditisme" au niveau mondial après l’annonce de son intention de protéger les champs pétrolifères de l'est de la Syrie.

Le ministère russe a publié des images satellites montrant les convois de chars se dirigeant vers la Syrie, affirmant que ces images indiquaient que l'extraction du pétrole syrien était contrôlée par l'armée américaine avant et après la défaite de Daech à l'est de l'Euphrate.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik