Une Foire de la résistance culturelle
 


Une Foire de la résistance culturelle

Le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a assisté à l’ouverture de la Foire internationale du livre de La Havane et présidé la cérémonie de coupure du ruban symbolique marquant l’ouverture du Pavillon du Vietnam, pays à l’honneur de cet événement populaire.

« Cuba, brandissant les drapeaux de la liberté, de l'indépendance, de la paix et de la justice ; guidée par l'exemple impérissable de Fidel dans le cœur de son peuple et dans le cœur de nombreux amis dans le monde qui refusent d’abdiquer, fait de cette rencontre une réalité qui rassemble les volontés et envisage l'avenir avec optimisme », a déclaré hier Juan Rodriguez Cabrera, président de l'Institut cubain du livre (ICL), lors de l'ouverture officielle de la 29e Foire internationale du livre à La Havane, qui se tiendra jusqu'au 16 février, et se poursuivra dans par le reste du pays avant de s’achever le 12 avril dans la ville de Santiago de Cuba.

En présence de Miguel Diaz-Canel Bermudez, président de la République ; Esteban Lazo Hernandez, président de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire et du Conseil d'État ; Alpidio Alonso, ministre de la Culture, et Truong Thi Mai, membre du Bureau politique et du Secrétariat du Comité central du Parti communiste de la République socialiste du Vietnam, à la tête de la délégation vietnamienne, entre autres personnalités, la cérémonie s’est déroulée à la Forteresse San Carlos de la Cabaña, siège principal de la Foire.

Dans son allocution, Rodriguez Cabrera, a rappelé que cette grande fête du livre a lieu dans des conditions difficiles découlant du durcissement du criminel et brutal blocus exercé par le gouvernement des États-Unis. Plus de 300 intellectuels et personnalités de la culture contemporaine, exposants, éditeurs, agents littéraires, libraires et distributeurs de plus d’une quarantaine de pays ont répondu à l'invitation et ont salué chaleureusement la délégation du Vietnam, un peuple auquel nous sommes unis par six décennies d'une étroite amitié.

Dans un aparté, le président de l’Institut cubain du livre a souligné que l'extraordinaire volonté de Cuba de continuer à améliorer la culture de son peuple veut que plus de 4 000 titres et quatre millions d'exemplaires sont présentés à cette Foire, dont la tenue est en soi un signe on ne peut plus claire envoyé au monde de la résistance de son peuple.

Du côté vietnamien, Truong Thi Mai, également responsable du Département de mobilisation de masse du Comité central du Parti communiste vietnamien et présidente de l'Association d'amitié Vietnam-Cuba, a remercié Cuba au nom du Parti communiste du Vietnam et de son peuple l'invitation spéciale faite à son pays, et elle a considéré comme un grand honneur de vivre cet événement dans la belle et hospitalière capitale cubaine.

À propos de la Foire de La Havane, elle a signale qu'elle constitue l'un des événements les plus significatifs de la communauté latino-américaine, et elle a remercié la partie cubaine pour ses efforts d'organisation, tout en soulignant les nombreuses similitudes, en termes de positions politiques, qui existent entre le Vietnam et Cuba, malgré la distance géographique. « Rares sont les pays dans le monde qui entretiennent une relation aussi étroite », a-t-elle souligné.

Des prestations de la délégation artistique du Vietnam, du chanteur Eduardo Sosa, du pianiste José Maria Vitier et de la soprano Barbara Llanes, ont animé la soirée avant la cérémonie de coupure du ruban symbolique marquant l’ouverture du Pavillon du Vietnam, qui a été présidée par Miguel Diaz-Canel, accompagné d’autres personnalités.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik