Pierre Laurent parraine Selahattin Demirtas
 


Pierre Laurent parraine Selahattin Demirtas

Selahattin Demirtas (au centre), lors d’un meeting à istanbul, le 4 septembre, contre l’intervention turque en syrie. PHOTO OZAN KOSE/AFP
AFP

Le secrétaire national du PCF entend défendre le coprésident du Parti démocratique des peuples menacé de prison et, à travers lui, les élus de cette formation.

Depuis la tentative de coup d’État du 15 juillet, le pouvoir turc se déchaîne contre toute forme d’opposition et d’expression. Des milliers de fonctionnaires ont été démis de leurs fonctions et/ou emprisonnés. Dans le domaine de la presse, de nombreux médias ont été fermés. Dernier en date, la chaîne de télévision considérée comme défendant les droits des Kurdes mais également ceux des femmes et des minorités en général, IMC TV, dont les émissions ont été interrompues en plein direct. La décision de justice concerne douze chaînes de télévision soupçonnées d’être liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, classé « terroriste » par Ankara) et accusées d’avoir soutenu la tentative de putsch. La direction de la chaîne IMC TV rejette en bloc les accusations et dénonce « une atteinte majeure à la liberté de la presse » qui n’a « pas sa place dans une démocratie ».

Cette atteinte à la liberté de la presse renforce la campagne « Stop Erdogan », lancée il y a peu. Parmi les actions menées, la défense des élus du Parti démocratique des peuples (HDP), dont l’immunité parlementaire est particulièrement menacée par une loi inique qui les vise directement : ils peuvent être traînés en justice en cas de procédures judiciaires à leur encontre, ce que ne cesse de faire la « justice » turque. C’est pourquoi, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et sénateur de Paris, a décidé de parrainer le coprésident du HDP, Selahattin Demirtas. Ce dernier, qui a été victime d’une tentative d’assassinat, fait l’objet d’une centaine de procédures judiciaires montées de toutes pièces et encourt plusieurs dizaines d’années d’emprisonnement. Vingt-quatre maires de son courant ont déjà été relevés de leurs fonctions par le pouvoir central. Plusieurs autres élus sont ou ont été emprisonnés.

« Selahattin Demirtas est l’homme de la main tendue, de la paix et la démocratie dans la dignité », estime Pierre Laurent dans un message vidéo. « Son engagement et sa popularité ont fait de lui un homme incontournable en Turquie et motivent aujourd’hui toute la haine que lui portent Erdogan et tous les nationalistes turcs. » Pour le sénateur de Paris, « Erdogan engage la Turquie dans un tragique engrenage de la guerre et de la répression ». Ce parrainage n’est pas un acte symbolique. Pierre Laurent s’engage à faire connaître à la représentation nationale française et à l’opinion publique de son pays la situation de Demirtas. « Avec tous les communistes, j’appelle la France et l’UE à faire clairement entendre à la Turquie qu’elle ne doit plus violer impunément les droits humains. »

Pierre Barbancey
Jeudi, 6 Octobre, 2016


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik