Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Européennes. La gauche entre frictions et appel à l’unité

Malgré de nombreuses passes d’armes, un nouvel appel à « se mettre autour d’une table » a été lancé ce week-end par Ian Brossat. Plusieurs formations devraient répondre présent.

Le carton officiel n’est pas encore posté, mais l’invitation est déjà partie. « J’en appelle à Mélenchon, Besancenot, Hamon, j’aimerais qu’on puisse se mettre autour d’une table et voir ce qu’on est capable de faire ensemble », a lancé le chef de file du PCF pour les européennes, Ian Brossat, samedi soir sur France 2. Pourquoi maintenant ? « Le risque que l’extrême droite soit la première force politique au Parlement européen est réel et, à huit mois des élections européennes, Macron et ses affidés font tout pour résumer le débat à un affrontement entre les fachos et les libéraux. On ne peut donc pas se satisfaire du paysage de dispersion terrible de la gauche », explique l’élu parisien à l’Humanité. Reste que l’ambiance à gauche n’est pas au beau fixe.

Si l’invitation devrait aussi trouver la boîte aux lettres d’Emmanuel Maurel, de l’aile gauche du PS, elle ne s’adresse pas au Parti socialiste en tant que tel. De quoi faire réagir le député socialiste Luc Carvounas, qui lançait ce week-end à Marseille une nouvelle association, la Gauche arc-en-ciel : « M. Brossat se trompe, ça ne suffit plus de dialoguer au sein des partis, et la gauche ne se reconstruira pas sans le PS », pense-t-il. « Il faut être honnête, il nous est possible de travailler ensemble notamment à l’échelle locale, mais sur l’Europe, nos divergences sont très anciennes », réplique Brossat, qui ne voit « pas aujourd’hui dans le discours des socialistes une remise en cause profonde de la construction européenne ».
« Un rassemblement sur des bases claires »

Côté NPA, on est partant « pour se rencontrer dès lors qu’il s’agit de trouver ensemble tous les moyens de s’opposer à la politique violente du gouvernement et de se tenir à l’écart des stratégies électoralistes », réagit Olivier Besancenot, qui la semaine dernière plaidait dans Regards pour une « unité politique » du camp « anticapitaliste et internationaliste ». Chez Génération.s, qui, après son tour de France des solidarités, se penchera sur sa liste en novembre, on semble aussi partant pour prendre place autour de la table : « On est loin d’avoir bouclé le scénario, il est évident que nous avons des convergences sur beaucoup d’analyses avec, par exemple, le Parti communiste. Après, il faut que les rassemblements se fassent sur des bases claires », insiste le député européen Guillaume Balas. Avec la France insoumise en revanche, ça coince. Pas question de mettre « sous le tapis ce qui relève de vraies divergences politiques sur l’Europe ou la question migratoire », jure l’élu hamoniste, tout en pointant du doigt les « attaque ad hominem » de Jean-Luc Mélenchon. « Quand on voit Benoît Hamon qui était absent le jour du vote de la loi immigration de Manuel Valls, qui a commencé ce que Macron a terminé, disons qu’il y a une certaine hypocrisie », a déclaré hier l’insoumis sur France 3, alors qu’il était interrogé au sujet de son refus de signer un appel pour l’accueil des migrants initié par Mediapart, Politis et Regards. Réaffirmant sa volonté de ne pas « faire de l’immigration la question centrale des élections », le député de Marseille, qui souhaite voir l’aile gauche du PS rejoindre ses rangs, a toutefois ajouté : « Sur ce sujet, il y a des points de vue différents. Si toute différence aboutit au fait qu’on est déclaré irréconciliable, ce n’est plus la peine de parler. » Ian Brossat, lui, temporise : « Nous avons des débats notamment sur la question de l’accueil des réfugiés, mais pas seulement. Sur la défense, nous aurions sans doute beaucoup à discuter avec Benoît Hamon. Donc nous avons des divergences mais nous partageons l’idée que l’Europe actuelle nous conduit au désastre », juge-t-il, soulignant l’existence de nombreux « combats communs ». À suivre.

Julia Hamlaoui


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik