Appel à la libération de Maria BRIAND, Militante du Pcf de la Drôme.
 


Appel à la libération de Maria BRIAND, Militante du Pcf de la Drôme.

à,
 
Monsieur le Procureur de la République de Valence,
Monsieur le Juge des Libertés du Tribunal de Valence,
Monsieur le Préfet de la Drôme,

Maria Briand, militante Pcf de la Drôme a été mise en détention provisoire suite à une audience en date du 10 décembre 2018. Elle est depuis incarcérée à la prison de Corbas (69).

D’après les éléments d’information en notre possession Maria a été arrêtée sans ménagement samedi après-midi en plein centre-ville de Valence alors qu’elle s’y promenait paisiblement pour des faits du matin liés à l’occupation du rond-point des Couleurs de Valence dans le cadre des actions des « Gilets jaunes ».  Il lui est reproché d’avoir attenté à l’intégrité physique du Directeur départemental de la sécurité et de son chauffeur.

A l’heure où ces lignes sont écrites aucune preuve formelle n’a été apportée à propos de tels actes de la part de Maria Briand qui par ailleurs a devant le juge, nié totalement être impliquée dans un quelconque acte de violence vis-à-vis de quiconque. Cette personne n’a d’ailleurs aucun antécédent judiciaire, elle n’était munie d’aucun objet présentant un danger pour l’intégrité corporelle d’autrui. Il ressort ainsi du dossier de Maria que le traitement dont elle est la victime serait en quelque sorte pour l’exemple. Enfin nous vous voulons rappeler la violence de l’intervention policière de samedi matin au plateau des couleurs qui s’est soldée par l’hospitalisation de plusieurs manifestants dont certains dans un état grave.

La mise en détention préventive de Maria pour 15 jours donne par ailleurs à penser que celle-ci devrait être condamnée au moins à 15 jours de prison. Cela fait beaucoup si les faits reprochés s’avèrent au final ne pas mériter une telle sanction.

Pour le parti communiste Français, le traitement de Maria et de sa situation est intolérable dans un Etat de droit. Il ne laissera pas ses militants traités ainsi. Rappelons par ailleurs que l’accès de la salle d’audience a été refusé à tout représentant de notre parti alors que cette audience était publique.

Voilà pourquoi nous demandons la mise en libération immédiate de Maria Briand.

Désignation : ………………………………………………………………………………..


Signature : ………………………………………………………………………………………


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik