l'Iran ne reconnaît pas les sanctions US contre la Russie

En visite à Samarcande pour participer au sommet de l’OCS, le président iranien a rencontré son homologue russe, ce dernier réitérant le plein soutien de son pays à l’adhésion à part entière de l’Iran à l'Organisation de coopération de Shanghai.

Lors d’une rencontre avec son homologue iranien Ebrahim Raïssi, tenue jeudi 15 septembre en marge du sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Samarcande, en Ouzbékistan, le président russe, Vladimir Poutine, a souligné que son pays était disposé à déployer tous ses efforts pour que l'Iran devienne membre à part entière de l'OCS.

« Comme convenu, nous avons tout fait pour que l'Iran devienne membre à part entière de l'Organisation de coopération de Shanghai. Nos partenaires dans cette organisation ont soutenu votre candidature, il ne reste plus qu'une dernière formalité », a déclaré Poutine.

Le dirigeant russe a déclaré que Moscou était très heureux que l'Iran rejoigne bientôt l'organisation politique, économique et de sécurité eurasienne, qui réunit la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan et quatre pays ex-soviétiques d'Asie centrale.

Concernant les relations commerciales entre les deux pays, le président russe a indiqué qu'une délégation de 80 grandes entreprises se rendrait en Iran la semaine prochaine, soulignant que le volume des échanges entre la Russie et l'Iran a augmenté de 81 % l’an dernier.

Annonçant la conclusion prochaine d’un nouvel accord de coopération entre l’Iran et la Russie, le président russe s’est félicité de la proximité des positions de Téhéran et de Moscou sur de nombreuses questions internationales et le développement des liens internationaux entre les deux pays.  

Poutine a également évoqué l'accueil chaleureux du chef de la Révolution islamique, l'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, lors de sa visite à Téhéran en juillet dernier, déclarant : « Grâce à son soutien, de nombreux projets avancent, nous sommes intéressés par son soutien supplémentaire. »

A son tour, le président iranien a affirmé que son pays ne ménagerait aucun effort pour neutraliser les sanctions de l’Occident contre la Russie, ajoutant que la coopération entre Téhéran-Moscou rendrait inefficaces les sanctions américaines et les deux pays plus forts qu’ils le sont aujourd’hui.

Le président iranien a déclaré que la République islamique était déterminée à développer les coopérations avec la Russie dans les domaines politique, économique, commercial et l'aérospatiale, affirmant que les relations avec Moscou revêtent une importance stratégique.

Le président iranien a également souligné que l'adhésion de l’Iran à l'OCS et ses relations avec les Etats membres peuvent grandement contribuer au développement économique de non seulement l’Iran, mais de toute la région du Moyen-Orient.

Sur l'invitation officielle de son homologue ouzbek Shavkat Mirziyoyev, le président Raïssi s'est rendu à Samarcande en Ouzbékistan à la tête d'une délégation de hauts responsables politiques et économiques pour assister au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

L'Iran, l'un des quatre Etats observateurs de l'OCS, a demandé son adhésion à part entière en 2008, mais sa candidature a été ralentie en raison des sanctions illégales imposées par les Nations unies et les Etats-Unis.

Sa demande d'adhésion permanente au bloc ayant été acceptée l'année dernière, l'Iran a signé un mémorandum d'accès au statut de membre permanent de l'Organisation de coopération de Shanghai lors du nouveau sommet tenu à Samarcande.

Zhang Ming, secrétaire général de l'OCS, a félicité la République islamique d'Iran pour son adhésion en tant que membre permanent de l'organisation et la signature du document qu'il a qualifié de "développement important".

L'Organisation de coopération de Shanghai comprend désormais la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et l'Iran en tant que membres permanents et Biélorussie, Mongolie et l'Afghanistan en tant que membres observateurs.


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article