“L’Humanité” : tous-tes ensemble jusqu’au retrait !

Communiqué SNJ-CGT, SNJ, BP-Ufict-LC-CGT, SGLCE-CGT

Représentant les journalistes, les cadres et les employé-e-s, toutes les organisations syndicales de l’Humanité s’opposent au projet injuste sur les retraites du gouvernement d’Elisabeth Borne. C’est une nouvelle attaque contre les acquis sociaux du monde du travail, après les « ordonnances Macron » qui ont sapé les protections à l’intérieur des entreprises et après un brutal coup de rabot sur les droits à l’assurance-chômage.

Cette contre-réforme promet du sang et des larmes pour l’écrasante majorité. Et cela, sans rien enrayer ni de l’indécente explosion des fortunes accumulées ces dernières années par nos milliardaires, ni de la gabegie des aides publiques aux très grandes entreprises, notamment via une politique d’exonérations des cotisations sociales… qui fabrique de toutes pièces le déficit du régime de retraite par répartition, l’un des joyaux de notre modèle solidaire de protection sociale !

    Obligation de travailler plus longtemps avec le report de l’âge de départ de 62 à 64 ans ainsi qu’avec l’augmentation, dans les faits, de la durée de cotisation de 42 à 43, voire à 44 annuités, diminution globale du montant des pensions sous l’effet des décotes, impact sur ceux et surtout celles qui vont payer le prix fort du fait de la précarité, des bas salaires et des carrières hachées…

Obligation de travailler plus longtemps avec le report de l’âge de départ de 62 à 64 ans ainsi qu’avec l’augmentation, dans les faits, de la durée de cotisation de 42 à 43, voire à 44 annuités, diminution globale du montant des pensions sous l’effet des décotes, impact sur ceux et surtout celles qui vont payer le prix fort du fait de la précarité, des bas salaires et des carrières hachées…

Pas la peine pour nous de développer longuement les dangers de l’offensive d’Emmanuel Macron contre nos droits à la retraite : nous les exposons et les dénonçons chaque jour dans nos colonnes. Alors que le mouvement d’une ampleur sans doute inédite n’a même pas démarré, les quelques diversions lancées par le gouvernement font déjà long feu… Il est temps désormais de contraindre ce gouvernement à entendre les propositions qui émanent du mouvement syndical.

C’est la raison pour laquelle nous appelons les salarié-e-s de l’Humanité à prendre part la mobilisation générale – selon les modalités appropriées à leurs yeux -, et à gonfler les
rangs de la première des manifestations à l’appel de l’intersyndicale nationale ce jeudi 19 janvier, à 14 heures, place de la République, à Paris. Et ainsi de suite, à chaque occasion,
jusqu’au retrait !

Saint-Denis, le 18 janvier 2023.


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article