100% des raffineries en grève

La grève est désormais votée dans huit raffineries sur huit en France, y compris celles d'Exxon Mobil.

Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral du secteur pétrole de la CGT a annoncé qu' "une grève a été votée ce matin à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) en réaction à la charge des forces de l'ordre à Fos-sur-Mer", a-t-il dit en se référant à l'intervention de gardes mobiles pour lever les barrages des militants CGT aux accès du dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer.
"Il va y avoir au minimum une baisse du débit de 50%" à la raffinerie Exxon Mobil de Gravenchon, a-t-il ajouté. "A Fos, la grève a aussi été votée. Plus aucun produit ne sort. Il y a maintenant huit raffineries sur huit en grève."
La grève s'étend au port du Havre. Le personnel des terminaux pétroliers du port du Havre, qui assure 40% des importations françaises de carburant, a voté la grève lundi soir. Une grève qui s'ajouterait aux blocages qui, à des degrès divers, affectent l'activité de six raffineries, outre Fos-sur-Mer, et plusieurs dépôts de carburant.
20% des stations-service "fermées ou en grande difficulté". C'est le chiffre avancé lundi soir par le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, qui estime que la situation ne se dégrade pas. Les autorités mettent en partie ces difficultés sur le compte des "approvisionnements de précaution" que "rien ne justifie".
Pour sa part, le chef du gouvernement, toujours sourd aux revendications des salariés et au rejet de la loi "travail" par une majorité de la population, a réaffirmé ce matin qu'il n'y aurait "pas de retrait" de la loi Travail.

Face à l'amplification du mouvement, la question n'ast plus de savoir si, mais combien de temps il va tenir !


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article