Nous avons le potentiel pour faire Í  Cuba ce que nous nous proposon

Le président de la République conduit une visite gouvernementale à Sancti Spiritus, la deuxième qu'il effectue dans une province cubaine cette année.

SANCTI SPIRITUS - Les perspectives de parvenir à un développement industriel durable et intégré qui garantisse la souveraineté du pays ont été mis en exergue par le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez, après s’être rendu dans d'importants centres de production et entités de la province de Sancti Spiritus, dans le cadre de la visite gouvernementale entamée jeudi sur ce territoire.

« Indépendamment du fait qu'il y a une obsolescence, nous avons le potentiel pour faire à Cuba ce que nous nous proposons », a déclaré le président, après avoir vérifié sur place les résultats, peu connus, de l’Entreprise militaire industrielle « Colonel Francisco Aguiar Rodriguez », conçue dans un premier temps comme une usine de réparation de véhicules militaires et aujourd’hui reconvertie en une usine diversifiée et prospère.

Miguel Diaz-Canel conduit une visite gouvernementale, la deuxième qu'il effectue dans une province cubaine depuis le début de l'année, après s’être rendu la semaine dernière dans plusieurs municipalités de Las Tunas, dans l'est du pays.

Au cours d'une journée marathonienne qui a débuté sous des températures très basses et qui s’est prolongée jusqu'au soir, le président a visité la sucrerie Uruguay, un paradigme de production de ce produit à Cuba, qui a commencé la campagne sucrière en décembre dernier, la cimenterie de Siguaney, à Taguasco, considérée comme un facteur clé dans les programmes de construction menés dans ce territoire et dans d'autres provinces du pays, ainsi que l'Entreprise d'élevage de Managuaco, de Sancti Spíritus, l'une des plus importantes en son genre de la province.

Accompagné de Deivy Pérez Martin, Première secrétaire du comité provincial du Parti à Sancti Spiritus, et de Teresita Romero Rodriguez, récemment élue gouverneur de la province, ainsi que d'autres membres de son équipe gouvernementale, le président a également visité l’Unité d’entreprises de base (UEB) La Estancia et le Centre de génie génétique et de biotechnologie, tous dans le chef-lieu de province.

Dans la soirée, le président de la République s’est entretenu avec le personnel et les étudiants de l'Université « José Marti », qui depuis sa création, il y a 35 ans, a diplômé près de 37 000 professionnels.

Le vice-président Salvador Valdés Mesa, le Premier ministre Manuel Marrero Cruz et plusieurs membres du Conseil des ministres, qui accompagnent le chef d’État cubain, se sont également rendus avec leurs équipes respectives dans plusieurs municipalités de Sancti Spiritus, dans le cadre d'un système de travail mis en place pour assurer le suivi des principaux plans économiques de la nation et la stratégie visant à faire face à l'intensification du blocus exercé par les États-Unis contre l'Île.

Le président cubain retourne à Sancti Spiritus avec le Conseil des ministres un an après sa première visite gouvernementale, qu'il avait alors décrite comme très instructive, utile et enrichissante.

Auteur: Juan Antonio Borrego Díaz


: