Après celle des pompiers, une nouvelle manifestation contre la réforme des retraites a lieu à Paris, à l'initiative des syndicats, qui souhaitent le retrait du projet de réforme des retraites afin d'«ouvrir des négociations constructives».

«L'intersyndicale réclame plus que jamais le retrait du projet de réforme pour ouvrir des négociations constructives», peut-on lire dans le communiqué commun des syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF, qui appellent à une manifestation contre la réforme des retraites ce 29 janvier à Paris, au départ de la place d'Italie.

Les organisations à l'initiative de ce rassemblement appellent à «poursuivre le renforcement et l'élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les jeudi et vendredi qui suivent notamment avec des retraites aux flambeaux, des dépôts d'outils de travail, des assemblées générales, des initiatives en direction de la population».

Les manifestants se sont rassemblés en début d'après-midi dans la capitale, en vue d'un départ de cortège prévu à 14h.

Sur place, notre reporter Lucas Léger a rencontré le député insoumis de Seine-Saint-Denis Bastien Lachaud selon qui «plus personne ne veut de cette réforme». «Le gouvernement a menti dans son étude d'impact, les effets promis ne sont pas atteints», a-t-il ajouté.

Des tensions en milieu d'après-midi

Alors que les forces de l'ordre étaient présentes en nombre, un cordon de CRS est intervenu face à une tentative de certains manifestants de dévier le cortège syndical du parcours officiel.

La tension est montée d'un cran entre CRS et manifestants. «Plusieurs charges de BRAV [Brigades de répression de l'action violente motorisées], des interpellations», a commenté notre reporter Lucas Léger.

Lancé le 5 décembre 2019, le mouvement social contre la réforme des retraites défendue par le gouvernement reste massivement plébiscité par les Français. «Sept Français sur dix (70 %) estiment toujours que le mouvement de protestation doit se poursuivre, contre 29 % qu'il doit s'arrêter», selon un sondage BVA du 25 janvier cité par Le Point.

Cette nouvelle manifestation du 29 janvier intervient au lendemain du défilé des pompiers dans la capitale, qui restera marqué par la triste image de soldats du feu et de forces de l'ordre se faisant face dans la violence.


: