Coronavirus en France : 'Le mot d'ordre est clair : restez chez vous',

Ce 16 mars, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a détaillé les nouvelles mesures de restriction des déplacements annoncées plus tôt par le président. Il s'agit des mesures de confinement «les plus restrictives [...] en vigueur en Europe».

«Dès demain [mardi 17 mars] midi, pour une durée de 15 jours qui pourrait être prolongée, des mesures de restriction fermes des déplacements ont été prises. Le mot d'ordre est clair : "Restez chez vous"», a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner ce 16 mars, précisant des annonces du chef d'Etat plus tôt le même soir.

Les mesures les plus restrictives aujourd'hui en vigueur en Europe

«Il s'agit de mesures de confinement sur le modèle de ce que nos voisins espagnols ou italiens ont mis en place», a-t-il poursuivi, ajoutant : «Ce que le président de la République a décrit, ce sont les mesures les plus restrictives aujourd'hui en vigueur en Europe.»

«Des exceptions pourront être tolérées», a-t-il néanmoins précisé, faisant référence notamment aux déplacements pour motifs de santé ou à la nécessité de se rendre au travail – «lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues, ni organisées sous forme de télétravail». Il sera toujours possible par exemple de «sortir son chien» ou «prendre l'air», mais ce genre de sortie devra se faire avec «parcimonie». Se retrouver en groupe pour jouer ou pique-niquer dans un parc, par exemple, «c'est interdit», a souligné le membre du gouvernement.

Pour chaque déplacement, outre certaines cartes professionnelles, les Français devront présenter un «document attestant sur l'honneur le motif» du déplacement, notamment téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur.

100 000 policiers et gendarmes mobilisés

Les personnes qui circuleront devront être «en mesure de justifier leur déplacement». La violation de ces restrictions sera punie par une amende de 38 euros, qui doit passer par la suite à 135 euros.

Le ministre de l'Intérieur a en outre précisé qu'il n'était pas à ce jour prévu que l'armée soit mobilisée pour faire respecter ces règles de confinement. En revanche, 100 000 policiers et gendarmes vont être mobilisés en France, et des points de contrôle fixes et mobiles vont être instaurés.

Concernant les élections municipales, dont le second tour a été reporté, Christophe Castaner a confirmé que les résultats du premier tour étaient «sanctuarisés». La date limite de dépôt des candidatures pour le second tour est en outre reportée.

«Seuls doivent demeurer les trajets nécessaires», avait annoncé Macron

Plus tôt, lors d'une allocution télévisée aux Français, le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé, notamment, un renforcement supplémentaire des mesures visant à réduire les déplacements et contacts des Français au strict nécessaire.

«Partout sur le territoire français [...] seuls doivent demeurer les trajets nécessaires», avait-t-il déclaré. «Toute infraction à ces règles sera sanctionnée», avait mis en garde le chef d'Etat, en soulignant que «nul ne peut savoir combien de temps ça va durer».

 
What do you want to


: