Strasbourg et Colmar : les avocats rendent...

 Strasbourg et Colmar : les avocats rendent hommage à leur consoeur turque morte en détention

Une petite centaine d'avocats se sont rassemblés ce lundi à midi devant le tribunal judiciaire de Strasbourg à l'appel de la Conférence des bâtonniers.

Ils ont observé une minute de silence à la mémoire de leur consoeur turque Ebru Timtik, qui a succombé le 3 septembre à la grève de la faim qu'elle menait en prison. Condamnée à 13 ans de détention pour appartenance à un groupe terroriste, l'avocate de 42 ans ne faisait en réalité que "défendre ses clients", a indiqué le texte commun à tous les barreaux de France, lu par la bâtonnière Christina Kruger.

Au-delà de l’hommage, la mobilisation des avocats avait pour but de faire pression sur les autorités turques pour tenter d’obtenir la libération d’autres avocats emprisonnés arbitrairement.

Une vingtaine d'avocats mobilisés à Colmar

Une vingtaine d’avocats du barreau de Colmar se sont également rassemblés ce lundi à midi pour observer une minute de silence devant le tribunal judiciaire de Colmar en hommage à leur consœur Ebru Timtik, avocate au barreau d’Instanbul, morte à l’âge de 42 ans, après une grève de la faim de 238 jours.

Les avocats de Colmar ont répondu à un appel national lancé par la Conférence des bâtonniers et relayé par la Fédération des barreaux d’Europe. « Sa mort ne doit pas rester vaine et doit éveiller les consciences assoupies, à l’heure de l’hospitalisation en urgence, dans un état critique, de Nasrine Sotoudeh, en grève de la faim depuis vingt jours », a indiqué Sacha Rebmann bâtonnier de l’ordre des avocats de Colmar. « Notre confrère Aytac Unsal, incarcéré dans les mêmes conditions que Ebru Timtik, en grève de la faim depuis 213 jours, vient d’être libéré par la cour suprême turque. Les barreaux et les avocats continueront inlassablement à se battre pour faire respecter les droits fondamentaux, ici et partout, la parole de la défense libre et indépendante, à réclamer la libération de confrères et consœurs injustement condamnés et incarcérés, pour avoir fait leur devoir.


: