Biélorussie: des témoins rapportent l\'arrestation

Biélorussie: des témoins rapportent l'arrestation d'une figure de l'opposition

 Des témoins ont rapporté l'arrestation de Maria Kolesnikova, femme politique de l'opposition biélorusse et l'une des seules ayant choisi de ne pas s'exiler à l'étranger, d'après son équipe de campagne, qui est sans nouvelles.

Selon les témoignages recueillis par ses alliés politiques, Maria Kolesnikova, opposante biélorusse, aurait été emmenée dans un véhicule le matin du 7 septembre par des inconnus et ne répondrait plus à son téléphone, d'après le média en ligne biélorusse Tut.by. Maria Kolesnikova est membre du «conseil de coordination» de l'opposition, contre lequel les autorités de Biélorussie ont engagé des poursuites judiciaires pour «appels à des actions visant à porter atteinte à la sécurité nationale».

Selon le service de presse du conseil de coordination, Maria Kolesnikova ne serait pas la seule à avoir disparu ce matin. Deux autres membres du conseil n'auraient pas non plus donné de nouvelles : Ivan Kravtsov et Anton Rodnenkov. Leurs avocats tentent pour l'heure de rentrer en contact avec eux, d'après le service de presse de l'organisation cité par l'agence TASS.

De son côté, le ministère de l'Intérieur biélorusse affirme de n'avoir aucune information sur l'arrestation des trois membres du conseil de coordination. «Nous n'avons pas d'informations sur l'arrestation des trois [personnes]», a déclaré la porte-parole du ministère Olga Tchemodanova aux interrogations de l'agence RIA Novosti.


: