Agression à la prison de Valence


Agression à la prison de Valence : les surveillants bloquent le centre pénitentiaire

Après une nouvelle agression à l'huile de friture samedi, une cinquantaine de surveillants de la prison de Valence sont rassemblés devant l'établissement depuis 6 heures ce lundi matin.

Les gardiens de la prison de Valence étaient appelés à se faire entendre ce lundi matin pour protester contre leurs conditions de travail. Appel lancé par le syndicat Ufap Unsa Justice. Appel entendu : depuis 6 heures, ils sont une cinquantaine sur place. Seuls leurs collègues gardiens peuvent entrer pour prendre leur service.

Samedi midi, deux surveillants et un détenu ont été aspergés d'huile bouillante par un autre prisonnier. L'agresseur a aussi frappé plusieurs fois l'autre détenu avec un éclat de miroir. La victime a été transportée à Lyon. Les deux surveillants, brûlés aux avant-bras pour l'un et aux avant-bras et au visage pour l'autre, ont été conduits à Valence.


: