Vingsay Valdés reçoit le prix Positano de la danse

En recevant sa récompense, la ballerine a déclaré qu’elle aspirait à se consacrer à l’héritage de ses professeurs.

La directrice du Ballet national de Cuba, Viengsay Valdés, a dédié le prix Leonide Massine Positano de la meilleure danseuse sur la scène internationale, qui lui a été décerné le 6 septembre dernier, à l’Historien de la ville, récemment décédé, le Dr Eusebio Leal Spangler.

« C’est un hommage personnel et professionnel que je rends à cette figure de proue de notre pays. Et je suis persuadée que ce sera le premier d’une longue série qu’il mérite », a déclaré la ballerine à Granma.

«  J’ai vu en Leal un homme passionné, tout comme mes professeurs Alicia et Fernando Alonso l’ont été au cours de leur vie », a écrit Viengsay Valdès dans un message adressé aux organisateurs du prix.

« Leal a su voir que même dans les moments les plus difficiles pour notre peuple, le ballet portait au plus haut l’étoile solitaire et transformait les applaudissements en victoire ».

Du fait de la situation épidémiologique actuelle dans le monde, Viengsay n’a pas pu se rendre en Italie pour recevoir le prix, si bien que l’ambassadeur de Cuba en Italie, José Carlos Rodriguez, a reçu le prix des mains du maire de Positano, Michele de Luca. Durant le gala, le diplomate a affirmé que le 48e prix de la Danse Leonide Massine est une reconnaissance de la résistance, pour avoir ouvert un espace à cette manifestation artistique en cette année si difficile. Il a également souligné que Viensay Valdés représente l’École de ballet créée à Cuba, berceau de grands artistes, affirmant que l’on ne peut penser le peuple cubain sans la danse sous toutes ses formes.

Par ailleurs, lors de la cérémonie, a eu lieu la présentation d’un fragment de la vidéo-art ParAlicia, interprétée par Valdés et Alicia Alonso, avec une chorégraphie de Tania Vergara, direction audiovisuelle d’Alejandro Pérez et musique de Frank Fernandez. En effet, ce prix est aussi un hommage à la prima ballerina assoluta, décédée en 2019, légende du ballet mondial, à l’occasion de son 100e anniversaire. Pour conclure, Viengsay Valdés a déclaré : « j’aspire à poursuivre mon travail pour répandre l’héritage de mes idoles et me consacrer aux idées de mes maîtres, afin que le ballet cubain continue de consacrer notre nation et de lui ouvrir des portes dans le monde entier ».

Outre la célèbre danseuse, un autre Cubain a été reconnu par le jury. Il s’agit du premier danseur du Staatsballet de Berlin, Alejandro Virelles, considéré comme l’un des meilleurs danseurs du monde en 2020.

Auteur: Laura Mercedes Giraldez


: