Les ministres de l'Economie français et russe veulent relancer

Les ministres de l'Economie français et russe veulent relancer la collaboration de leurs pays

 La collaboration économique entre la France et a Russie se poursuit malgré l'épidémie de Covid-19, notamment avec une visioconférence entre les deux ministres de l'Economie. L'objectif est de «relancer les relations économiques et politiques fortes».

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire et son homologue russe Maxime Reсhetnikov se sont rencontrés virtuellement en visioconférence le 15 décembre. Le ministre français a annoncé la formation d’une nouvelle structure en vue de «relancer les relations économiques et politiques fortes» entre les deux pays : la Cellule d'orientation financement et réglementation Russie (COFRR).

La France mettra ainsi en place une structure destinée à soutenir les entreprises françaises qui souhaitent travailler sur le marché russe.

Parmi les grands enjeux mentionnés au cours de cette visioconférence figurent notamment le secteur de l'économie verte, l'économie numérique et la santé.

La France premier employeur étranger en Russie

Le ministre russe Maxime Rechetnikov a pour sa part souligné que, malgré les difficultés commerciales dues à la pandémie de Covid-19, la France restait l’un des principaux investisseurs étrangers en Russie et le premier employeur étranger du pays.

Les deux ministres ont également relevé l’importance d’une action coordonnée dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et se sont déclarés convaincus qu’en 2021 la dynamique positive du commerce bilatéral serait rétablie.

Maxim Rechetnikov a mis en évidence qu’il était important de diversifier la coopération entre les deux pays en intégrant de nouveaux sujets à l’ordre du jour du Conseil économique, financier, industriel et commercial franco-russe (CEFIC), tels que l’économie numérique, le développement durable et l’énergie hydrogène, ou encore la santé.

Après ces échanges, Bruno Le Maire a déclaré sur Twitter : «Je me réjouis de ce premier échange avec mon homologue russe Maxime Rechetnikov lors du CEFIC. L'objectif ? Relancer les relations économiques et politiques fortes entre la France et la Russie, même en temps de crise.»

Et d'ajouter : «C'était l'occasion d'annoncer la mise en place dès le 4 janvier 2021 de la Cellule d'orientation financement et réglementation Russie (COFRR) qui permettra d'accompagner les entreprises françaises intéressées par le marché russe.»


: