Spoutnik V : l'Iran et la Palestine lancent leur campagne de vaccinati

Spoutnik V : l'Iran et la Palestine lancent leur campagne de vaccination

 La campagne de vaccination anti-Covid avec le vaccin russe Spoutnik V a débuté le 9 février à Téhéran en Iran et dans la ville palestinienne de Naplouse. Deux événements qui ont été médiatisés.

La campagne de vaccination anti-Covid a débuté le 9 février à Téhéran. Les vaccinations ont débuté simultanément dans 635 hôpitaux différents à Téhéran et dans d’autres villes. Le fils du ministre iranien de la Santé, Parsa Namaki, est la première personne à avoir reçu sa première dose de Spoutnik V devant des journalistes.

Les premiers lots du vaccin russe sont arrivés le 4 février à Téhéran, et deux autres sont attendus d'ici les 18 et 28 février respectivement, selon les responsables iraniens. Le pays a commandé environ deux millions de doses du vaccin russe.

En Iran, un pays peuplé de 81 millions d'habitants, le Covid-19 a fait 58 625 morts, selon les autorités sanitaires.

La vaccination avec le Spoutnik V a également commencé le 9 février à Naplouse, en terres palestiniennes. Le ministère palestinien de la Santé a recommandé de commencer la première phase de la campagne en mettant l’accent sur l’importance de vacciner en priorité le personnel médical, en première ligne face à l'épidémie, et les personnes âgées. La ministre de la Santé, Mai al-Kaila, a déclaré que 10 000 doses de vaccin avaient été livrées plus tôt en février grâce à une subvention du gouvernement russe.


: