L'interpellation musclée d'une femme accompagnée de son jeune enfant

L'interpellation musclée d'une femme accompagnée de son jeune enfant à Lille crée la controverse

 Avec son enfant en pleurs dans les bras, une jeune femme a résisté à l'interpellation de la police municipale. De quoi susciter l'émotion des témoins de la scène. Cependant, les versions de certains badauds et des autorités divergent.

Le 17 septembre, l'interpellation d'une mère accompagnée de son enfant dans le centre-ville de Lille a suscité un vif émoi parmi les passants.

Selon La Voix du Nord, les faits se seraient déroulés vers 13h rue Pierre-Mauroy. Sur des images filmées par des amateurs et relayées par BFMTV, on peut voir les forces de l'ordre tentant d'emmener la femme dans leur fourgon. Celle-ci porte son enfant dans les bras, en pleurs. Elle résiste à l'interpellation, et on l'entend crier : «Laissez-moi partir !». Une quinzaine de policiers arrivent alors en renfort tandis que certains badauds scandent : «Lâchez-la !»

Deux versions s'opposent

Selon plusieurs témoins cités par la chaîne d'information en continu, la jeune femme qui accompagnait son enfant à vélo aurait percuté un policier municipal. Celui-ci l'aurait alors poussé par réflexe, provoquant l'ire de la cycliste. «Dans un excès de colère ou par peur sûrement», selon un témoin cité par le quotidien régional, celle-ci aurait alors jeté une bouteille d’eau au visage du fonctionnaire.

"La femme s'emporte violemment, jette son vélo sur le policier, puis tente de lui porter un coup de tête"

Une version qui diffère de celle communiquée par la mairie de Lille, qui relaye la version de la police municipale en ces termes : «Un de ces agents est soudainement percuté par une femme qui roulait à vélo, sur le trottoir, sans casque, et suivie par son enfant, également à vélo. L'agent lui rappelle les règles du code de la route et les manquements dont elle est l'autrice [...] Alors que le procès-verbal vient d'être dressé par le policier municipal, la femme s'emporte violemment, jette son vélo sur le policier, puis tente de lui porter un coup de tête.»

Selon François Debrouwere, directeur de la sécurité et de la tranquillité de la ville de Lille cité par La Voix du Nord, la mère serait sortie de ses gonds lorsqu'un policier s'est approché de son enfant. «Elle l’a alors frappé au visage à deux reprises», précise-t-il. Trois témoins auraient corroboré ces faits.

Prise de malaise, la jeune femme a finalement été emmenée à l'hôpital par les pompiers. Comme le précise BFMTV, deux agents de la police municipale ont porté plainte pour «outrage» et «violences volontaires sur agent de la force publique». De son côté, la mairie indique que «plusieurs témoins de la scène, choqués par le comportement de cette personne, ont manifesté aux agents de la police municipale leur souhait de se porter en qualité de témoin».


: