Les leaders de la droite radicale veulent s'unir dans un seul groupe..

Les leaders de la droite radicale veulent s'unir dans un seul groupe au Parlement européen

 Plusieurs responsables conservateurs de la droite radicale tels Viktor Orban et Matteo Salvini seront à Varsovie le 4 décembre pour officialiser une alliance dans un groupe politique européen. Le Rassemblement national devrait en faire partie.

L'officialisation d'un nouveau groupe au Parlement européen, regroupant la droite conservatrice et radicale, devrait avoir lieu le 4 décembre à Varsovie, selon le journaliste hongrois Szabolcs Panyi.

D'après lui, le Premier ministre hongrois Viktor Orban, le sénateur italien Matteo Salvini et le polonais Jarosław Kaczyński, vice-président du conseil des ministres, sont parvenus à un accord. Ce nouveau groupe de 113 députés devrait être également composé du FPO autrichien et du Rassemblement national.

D'après le média hongrois anglophone Hungary today, Viktor Orban aurait eu des échanges en visioconférence le 2 décembre avec le leader de La Ligue Matteo Salvini et le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki pour préparer la création de ce groupe.

L'AFP confirme d'ailleurs qu'une quinzaine de partis de droite radicale et conservateurs, dont le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, déjà signataires en juillet d'une déclaration commune en vue d'une alliance au Parlement européen, se réuniront le 3 et le 4 novembre à Varsovie.

A l'heure actuelle, toutes ces organisations ne font pas partie des mêmes groupes au Parlement européen. Le RN et la Ligue appartiennent au groupe Identité et Démocratie (ID), tandis que Droit et Justice, Vox et Fratelli d'Italia sont dans le groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE). Le Fidesz, qui a divorcé en mars du groupe du Parti populaire européen (PPE), est pour sa part à la recherche d'autres partenaires.


: