Communiqué CGT et FO France Télévisions

France Télévisions : 13 intermittents du CDE remerciés brutalement, des méthodes inacceptables

Communiqué CGT et FO France Télévisions

Ils étaient planifiés pour travailler ce mois de janvier, comme tous les mois : le planning avait été envoyé le 23 décembre dernier. Et puis, ils ont reçu une lettre recommandée le 31 décembre au matin en guise d’étrennes, et pour remerciements de leur travail de vérificateurs au Centre Des Echanges (CDE) depuis des années.

Pourtant, leur travail de vérification de la qualité des programmes n’est pas remis en cause. Leur sérieux et leur vigilance ne font aucun doute. Alors quelle est la raison de cette lettre envoyée le dernier jour de l’année à ces collaborateurs réguliers

    Nous sommes à mille lieues d’un management humaniste, affiché pourtant par la direction dans de nombreux discours.
    Un management particulièrement violent dans la situation sanitaire actuelle où l’on parle de sauvegarder les précaires.

D’une phrase, le motif est ainsi libellé : « La société n’est, en effet, pas en mesure de vous assurer qu’elle pourra vous proposer une nouvelle collaboration ».

Les intermittents sont encore sous le choc ce soir. De cette décision découle une catastrophe humaine, car ils se retrouvent soudainement sans travail, ce qui ne va pas être sans conséquence pour leurs heures (pour acquérir leurs droits) et leurs revenus… Nous sommes à mille lieues d’un management humaniste, affiché pourtant par la direction dans de nombreux discours.
Un management particulièrement violent dans la situation sanitaire actuelle où l’on parle de sauvegarder les précaires. Cette méthode n’est pas digne de l’audiovisuel public.

Nous demandons la tenue d’un CSE extraordinaire de toute urgence. Une lettre a été adressée ce mardi 4 janvier par vos élus au président du CSE du Siège en ce sens, en attendant de nouvelles dispositions suite à cette décision d’une brutalité aussi inattendue qu’injustifiée.

Paris, le 4 janvier 2021.


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article