Des «néo-nazis» défilent à Paris en marge de la marche anti-pass

Des «néo-nazis» défilent à Paris en marge de la marche anti-pass, Darmanin réagit

 Plusieurs dizaines de personnes ont été repérées en train de défiler à Paris, le bras tendu alors que des manifestations contre le pass sanitaire se tenaient dans le reste de la ville.

Le bras tendu, vêtus de noir, certains encagoulés, des dizaines d'individus ont été aperçus en train de défiler le 15 janvier à Paris. Selon des images de la journaliste indépendante Daphné Deschamps relayées par France Bleu, ces personnes ont marché dans la capitale brandissant une banderole ornée de cette inscription : «Les libertés de ne s’octroient pas, elles se prennent.»

Selon la journaliste, qui cite les militants sur la chaîne Telegram Ouest casual, la marche aurait été organisée par Génération identitaire, ancien mouvement politique dissous en mars 2021 par le gouvernement. Des membres des Zouaves, autre collectif dissout le 5 janvier, auraient brûlé à l'aide de fumigènes un drapeau européen.

Parti en direction de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, dans le Ve arrondissement de la ville, le groupe a ensuite rejoint une autre manifestation - celle de la «marche de la fierté parisienne» selon des journalistes présents sur place. Ce rassemblement aux flambeaux annuel en hommage à la patronne de Paris Sainte-Geneviève a été organisé par le mouvement catholique conservateur Civitas ainsi que par l'association Paris Fierté, et devait partir du Pont de la Tournelle à 18 heures.

Auprès de RT France l'association Paris Fierté a d'ailleurs souhaité se désolidariser du rassemblement mentionné plus haut en se disant apolitique.

Rassemblement signalé par Gérald Darmanin

Ce 16 janvier, la préfecture de police a effectué un signalement au parquet à la demande du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Le ministre de l'Intérieur a ainsi réagi à la diffusion de ces images où plusieurs dizaines de personnes manifestent le bras tendu dans les rues de Paris: «Cette photo prise en marge de la manifestation anti-pass du mouvement dit "les Patriotes" choque beaucoup, à juste titre. À ma demande, la Préfecture de Police a effectué un signalement à la Justice pour que toutes les suites nécessaires soient apportées.»

La tenue de cette marche et les images diffusées sur les réseaux sociaux ont notamment scandalisé Edwy Plenel, patron de Mediapart : «Des nazis ont défilé en plein Paris ce samedi, sans que la police ne réagisse. Ils ne sont évidemment pas musulmans ou gauchistes, du coup la réaction du pouvoir se fait attendre», a-t-il assuré, appelant à un «grand meeting d'un nouveau comité de vigilance antifasciste face au retour du pire».


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article