Défense News : Bayraktar a perdu son pari ukrainien

Certains analystes militaires américains se sont récemment penchés sur les développements en Ukraine en focalisant sur la question de l’efficacité de drone Bayraktar TB2 fabriqué par la Turquie dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine qui se sont avérés très vulnérables à la défense aérienne russe.

Publié dans le site Web Defense news les deux experts militaires Kirsten Fontenrose et Andy Dreby ont qualifié l’une des raisons de l’inefficacité du drone turc dans la guerre en Ukraine de la lenteur de son cycle de production.

Fondamentalement, la Turquie n’est pas en mesure de fournir une quantité suffisante de ce drone à l’armée ukrainienne dans un délai déterminé. De plus, en raison de leur vulnérabilité à la défense aérienne russe, les drones turcs ne sont pas en mesure de soutenir l’armée ukrainienne dans les opérations terrestres.

Bien que le drone ait déjà été utilisé en Syrie et en Libye et ait causé de graves dommages au système de défense aérienne russe Pantsir, la Russie ne l’utilise pas en Ukraine.

En examinant le bilan des défaites du drone turc dans les guerres passées, son inefficacité devient plus apparente qu’auparavant : Trente-neuf drones sans pilote ont été détruits en Libye, huit en Syrie et trois dans la guerre du Haut-Karabakh, en plus de drones détruits par la Russie en Ukraine, dont le nombre est encore inconnu.

Les deux experts ont également considéré le manque de portée suffisante comme une autre faiblesse sérieuse de ce drone.

Selon eux les drones turcs, contrairement aux drones américains, ne sont pas équipés de communications par satellite et sont contrôlés par des stations au sol d’où la limitation de sa portée.

En conséquence, ils peuvent être facilement interceptés et détruits par des missiles de croisière russes.

La Russie, en revanche, n’a pas activement utilisé ses drones et a déployé désormais l’essentiel de ses efforts sur la consolidation de sa position dans l’est de l’Ukraine.

Avant la guerre entre la Russie et la Turquie, la Turquie avait signé un accord avec l’Ukraine pour la vente de drones TB2. D’une durée de vol de 24 heures, le drone turc TB2 est capable d’emporter du matériel pesant 150 kg.

Pour sa part l’ambassadeur de Russie en Turquie, Alexei Yarkhov, a déclaré lundi 4 avril que la fourniture de drones turcs à l’Ukraine était douloureusement perçue par la société russe.

« Cette mesure turque n’a que motif commercial et est incompréhensible pour le peuple russe. Les drones turcs tuent nos soldats. Les Bayraktar sont achetés dans ce but précis. Nous ne donnons pas d’armes à ceux contre lesquels l’armée turque se bat ; et la Turquie le sait très bien », a déclaré Yerkhov.


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article