Notre Parti : celui de l'unité et de la continuité

Rien n'est étranger au Parti, et face à son devoir d'être le plus révolutionnaire possible au sein de la Révolution, toutes les questions qui marquent aujourd'hui la vie quotidienne de notre société ont occupé un espace dans les rapports présentés, ainsi que dans leur discussion et leur analyse

Observer et analyser le travail du Parti avec un œil critique et sans triomphalisme, reconnaître ses forces et la permanence des principes qui le soutiennent en tant que proue du socialisme cubain a été la façon d’assurer la continuité du 8e Congrès dans chacune de nos provinces.

C'est à partir de la base que la fibre militante s’est révélée, selon le précepte que la cellule est le cœur des structures du Parti. Nul ne saurait douter que partout où cette cellule vitale agit avec tout le sérieux et l'engagement auxquels elle a été appelée, on observe des résultats, quel que soit l'objet social du centre auquel elle appartient ou de la communauté dans laquelle elle milite.

Rien n'est étranger au Parti, et face à son devoir d'être le plus révolutionnaire possible au sein de la Révolution, comme l'a exprimé le Premier secrétaire de son Comité central, Miguel Diaz-Canel Bermudez, toutes les questions qui marquent aujourd'hui la vie quotidienne de notre société ont occupé un espace dans les rapports présentés, ainsi que dans leur discussion et leur analyse. Dans ces débats, il est apparu clairement que la vie professionnelle et  sociale du militant doit être associée à l'exemplarité indispensable du fait d’être membre de l'organisation.
La bataille économique et idéologique, la production de sucre et de nourriture constituent à l’heure actuelle des priorités pour la durabilité du pays et, par conséquent, pour le travail quotidien du Parti. Ainsi, l'opinion qui prévaut est que, face à l’intensification du blocus, à un monde marqué par des inégalités et des pandémies persistantes, la créativité, l'innovation et l'utilisation de la science sont indispensables pour surmonter des obstacles aussi difficiles et progresser vers nos objectifs les plus urgents.
Logiquement, le contact de plus en plus étroit et nécessaire avec l’Union des jeunes communistes ne pouvait pas manquer dans cette observation sur la projection interne et sociale de l'organisation, mais aussi avec les nouvelles générations en général, non seulement comme garantie pour l'avenir, mais aussi en raison de cette mission incontournable, héritée de notre génération historique, de servir de guide et d'exemple aux plus jeunes continuateurs de cette œuvre gigantesque.

Ce furent des rencontres dont notre Parti unique est sorti renforcé, avec une capacité de leadership intacte. Une fois de plus, la maturité politique qui existe dans les rangs de cette organisation, dont l'histoire est aussi celle de la Révolution cubaine, a été démontrée. Il n'y a aucun doute, notre Parti reste le Parti communiste, celui de l'unité et de la continuité.

Par, Leidys Maria Labrador Herrera


:

Poste similare


Photos de l'article

Video de l'article